Mort tragique à 22 ans de Timo Leonetti après un accident lors des championnats de France de parapente

Le jeune champion de parapente originaire de Corse, est décédé ce vendredi 14 juin 2024 des suites des blessures causées par un accident survenu la veille.

Les championnats de France de parapente ont malheureusement pris une tournure tragique ce jeudi 13 juin 2024 à Passy Plaine-Joux en Haute-Savoie. Timo Léonetti, champion de la discipline originaire de Balagne en Haute-Corse, a été victime d'un grave accident dans l'après-midi. Transporté en urgence absolue dans un état critique à l’hôpital d’Annecy, il a finalement succombé à ses blessures comme l'a annoncé avec regret la Fédération française de vol libre (FFVL) le lendemain, vendredi 14 juin, à 13h56 sur le réseau social Facebook. Il n'avait que 22 ans et avait remporté la compétition mondiale World XContest parmi plus de 23 000 pilotes, rapporte Corse Matin. Il détenait également deux records : celui de distance sur un parcours triangulaire (313,6 kilomètres) et celui de vitesse sur un parcours triangulaire de 300 kilomètres.

À lire également

Michael Mosley, le Michel Cymes britannique, retrouvé mort dans des circonstances dramatiques

"La FFVL est en deuil. C'est avec une profonde tristesse que nous annonçons le décès de Timo Léonetti, après son accident survenu tragiquement le 13 juin 2024 lors des championnats de France de parapente à Passy. Sa passion et son dévouement pour le parapente étaient inégalés, et il était respecté et admiré par ses pairs pour son expertise et son esprit sportif. Timo nous quitte en laissant derrière lui un vide immense, tant auprès de sa famille, de ses amis, que de la communauté du parapente. Nous exprimons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches en ces moments douloureux. Nous demandons à tous de respecter l'intimité de la famille de Timo. Cet évènement tragique nous rappelle également l'importance primordiale de la sécurité dans la pratique de nos activités. Que la mémoire de Timo continue de vivre dans chacun de nos vols", a écrit la fédération. Lire la suite sur Télé 7 Jours