Publicité

Mort de Thomas à Crépol: cinq mises en examen à Valence

Des fleurs déposées devant la salle des fêtes de Crépol, le 22 novembre 2023 dans la Drôme, où le jeune Thomas est décédé le 19 novembre 2023 après avoir été blessé d'un coup de couteau au cours d'un bal (OLIVIER CHASSIGNOLE)
Des fleurs déposées devant la salle des fêtes de Crépol, le 22 novembre 2023 dans la Drôme, où le jeune Thomas est décédé le 19 novembre 2023 après avoir été blessé d'un coup de couteau au cours d'un bal (OLIVIER CHASSIGNOLE)

Un cinquième suspect interpellé lundi dans la Drôme a été mis en examen vendredi à Valence, portant à 14 le nombre de personnes poursuivies en lien avec la mort du jeune Thomas lors d'un bal de village, selon les informations obtenues par l'AFP sur place.

Cette nouvelle mise en examen suivie d'un placement en détention provisoire a été annoncée à l'AFP par l'avocat du suspect de 20 ans, sans précision sur les chefs de poursuite.

A ce stade, le parquet de Valence n'a pas encore communiqué le bilan des procédures engagées après le coup de filet lancé lundi par les gendarmes, dans le cadre de l'enquête sur le décès de ce lycéen de 16 ans mortellement blessé d'un coup de couteau dans la nuit du 18 au 19 novembre à Crépol.

Un total de 11 personnes avaient été interpellées lundi. Cinq ont été déférées jeudi et vendredi devant les juges d'instruction à Valence, selon les informations obtenues vendredi par l'AFP auprès des avocats sur place. Six autres ont été relâchées sans poursuite, selon le parquet de Valence.

Conduit à Valence jeudi matin, le premier des cinq déférés a été mis en examen pour "homicide volontaire et tentatives d'homicides volontaires en bande organisée" selon son avocat Me Guillaume Fort.

Ce jeune de 19 ans "reconnaît pleinement avoir participé à cette soirée" et "avoir été proche de la rixe" mais "n'a pas commis de violences, encore moins des violences avec arme", a dit l'avocat à l'AFP.

Poursuivi des mêmes chefs que neuf autres suspects déjà mis en examen en novembre, ce jeune a été placé sous contrôle judiciaire.

Deux autres suspects interpellés en même temps que lui lors du coup de filet de lundi ont également été présentés aux juges dans la soirée puis mis en examen, selon des proches rencontrés par l'AFP au tribunal.

Lors de ses dernières communications, le parquet de Valence avait indiqué que les circonstances exactes du drame restaient à élucider, aucun des mis en examen ne reconnaissant avoir porté le coup mortel au jeune rugbyman, qui participait à la soirée avec plusieurs camarades.

Le bal avait tourné à la rixe quand des jeunes non invités, certains jugés hostiles par des témoins, ont été mêlés à une altercation à l'intérieur de la salle, avant des affrontements à l'extérieur, selon la même source.

Les violences avaient fait huit blessés dont quatre graves. Thomas, un lycéen scolarisé à Romans-sur-Isère, capitaine junior de l'équipe de rugby du RC de Romans Péage, est décédé lors de son transport à l'hôpital.

cor-hay-sof/laf/sp