Mort de Taylor Hawkins (Foo Fighters) : sa veuve Alison brise le silence

Taylor Hawkins est mort dans sa chambre d'hôtel en Colombie le vendredi 25 mars 2022 à l'âge de 50 ans. Les causes de ce décès n'ont pas été dévoilées mais le chanteur possédait dans son corps, de l'opioïde, de la marijuana et des antidépresseurs.

Membre des Foo Fighters depuis 1997, Taylor Hawkins était le batteur attitré du groupe de rock alternatif. Dès l'annonce de son décès brutal, de nombreuses personnalités issues du monde de la musique lui ont rendu un vibrant hommage, à commencer par les membres de son propre groupe. "La famille Foo Fighters est dévastée par la perte tragique et prématurée de notre bien-aimé Taylor Hawkins. Son esprit musical et son rire contagieux vivront avec nous tous pour toujours", ont écrit les membres du groupe Foo Fighters sur Instagram le 26 mars dernier.

Alison, la veuve de Taylor Hawkins s'exprime enfin

Mariée à Taylor Hawkins depuis 2005 et restée silencieuse depuis l'annonce du décès de son conjoint, sa veuve Alison a publié un long message sur Twitter ce mercredi 8 juin : "Mes plus profonds remerciements et mon admiration vont à la communauté mondiale des Foo Fighters, et aux fans de Taylor dans le monde entier, pour l'immense amour que chacun d'entre vous a montré à notre cher Taylor. Votre gentillesse a été un réconfort inestimable pour ma famille et moi pendant cette période de chagrin inimaginable, s'est exprimée la mère de Oliver Shane (16 ans) et Annabelle Hawkins (13...

Lire la suite


À lire aussi

Mort d'Yves Rénier : sa veuve brise le silence, "je l'ai découvert dans la salle de bain..."
Mort de Taylor Hawkins (Foo Fighters) : La drogue en cause ? Une flopée de substances interroge...
Taylor Hawkins (Foo Fighters) est mort à 50 ans : son corps retrouvé dans une chambre d'hôtel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles