Affaire Steve Maia Caniço : « Je n’imagine pas sa peur »… Effrayé par l’eau, Steve est mort noyé

Phobie - La famille du jeune homme tombé dans la Loire en 2019 à Nantes a témoigné au premier jour du procès du policier poursuivi pour homicide involontaire

L’autopsie avait été rendue difficile par le long séjour du corps dans l’eau. Mais les résultats sont formels. Le 22 juin 2019, Steve Maia Caniço est bien mort noyé dans la Loire. Le jeune animateur de 24 ans avait passé la soirée sur les quais Wilson, où des sound system avaient posé leurs enceintes pour la Fête de la musique.

Vers 4 heures du matin, des affrontements avaient éclaté avec la police quand des DJ ont refusé de couper le son, installant un climat de tension entre teufeurs et forces de l’ordre. Plusieurs personnes étaient tombées dans les eaux froides du large fleuve. Toutes avaient pu être sauvées. Toutes sauf Steve Maia Caniço, dont le corps a disparu sous les yeux d’un ou plusieurs témoins. Avant d’être retrouvé sans vie cinq semaines plus tard.

« Il respirait la joie de vivre »

Ce lundi, le drame survenu il y a presque cinq ans a refait irruption au premier jour du procès du commissaire Grégoire Chassaing. L’officier de police, qui commandait les opérations de maintien de l’ordre ce soir-là, est accusé d’homicide involontaire. La famille du jeune homme estime que l’usage important de gaz lacrymogènes a entraîné la chute, puis la mort de Steve cette nuit-là.

La famille du jeune homme, qui ne s’était jamais exprimée jusque-là, a pris la parole pou(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Sainte-Soline : Les résultats des expertises devraient parler dans les semaines à venir
80 ans d’Oradour-sur-Glane : « Un petit village paisible qui voit surgir l’apocalypse en quelques heures »
Affaire Steve Maia Caniço : Minute par minute, le récit de la nuit de fête qui a viré au drame