Mort de Steve Maia Caniço : 3 questions sur le "bornage" de son téléphone au moment de l'intervention policière

franceinfo

Un téléphone se retrouve au cœur de l'enquête de la mort de Steve Maia Caniço. Le portable de l'animateur disparu pendant la Fête de la musique à Nantes a émis un signal au moment de l'intervention policière. "Le téléphone a 'borné' une dernière fois à 4h33", indique, mardi 10 septembre, une source proche du dossier à franceinfo. Jusque-là, le rapport de l'IGPN (Inspection générale de la police nationale) faisait simplement état d'un SMS envoyé une heure auparavant, à 3h16.

Cette information est-elle en contradiction avec le rapport de l'IGPN ?

Le rapport de l'IGPN ne fait en tout cas pas mention de cette information. Chargée de faire la lumière sur l'opération policière menée dans la nuit du 21 au 22 juin sur les quais de la Loire pour faire cesser la musique, la "police des polices" a simplement indiqué, en juillet, que le téléphone avait déclenché – via l'envoi d'un SMS – "un relais téléphonique à 3h16", soit plus d'une heure avant le début de l'intervention. En se fondant sur ce rapport administratif, le Premier ministre, Edouard Philippe, avait conclu "qu'aucun lien" n'avait pu être établi entre la disparition de Steve Caniço et la charge des policiers, qui avaient fait usage de gaz lacrymogène et de lanceurs de balles de défense.

La "police des polices" a-t-elle pour autant menti ? Comme le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi