Mort de Steve Jobs: «J'étais en larmes ce matin en apprenant sa mort»

Le drapeau noir marqué d'une pomme blanche flottant au-dessus de l'entrée de l'Apple Store Opéra, à Paris, prenait ce matin tout son sens. Devant le bâtiment, une bougie et quelques fleurs témoignent de l'attachement des employés et des clients d'Apple pour le créateur de la marque à la pomme.

Sur le trottoir mouillé par la pluie matinale, Christophe s'avance pour déposer un portrait du disparu au pied du bâtiment. Quelques mots et un cœur accompagnent la photographie. «J'étais en larme ce matin en apprenant sa mort, témoigne le jeune homme. J'ai changé la photo de mon profil Facebook pour mettre celle de Steve Jobs, et je suis venu ici.» Visiblement ému, il poursuit: «Deux jours après la keynote d'Apple, on apprend sa mort… Merde!»

Tout le monde n'est pas aussi ému. A l'intérieur du magasin, l'ambiance est au lèche-vitrine et aux achats. Sandra attend sur un banc qu'un vendeur s'occupe d'elle. «Je savais qu'il était malade, on s'attendait plus ou moins à sa mort. Mais là, ça n'arrive pas au bon moment, juste après les nouvelles sorties…»

«Un grand chef d'entreprise», «un créateur de bons produits»: les clients s'accordent à dire que la marque à la pomme n'aurait jamais connu son succès sans Steve Jobs. Quant à l'avenir… «Je ne pense pas que sa mort va changer quoi que ce soit pour la marque, estime Jasmine à la sortie du magasin. Lui avait le génie, mais ce sont les équipes d'Apple qui travaillent au quotidien.»

Retrouvez cet article sur 20minutes.fr

Décès de Steve Jobs: Sa biographie autorisée sortira le 2 novembre
Pourquoi Steve Jobs divise autant?
En direct: Répercussions et réactions à la mort de Steve Jobs
Steve Jobs raconté par ceux qui l'ont côtoyé

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.