Mort de Steve Bing : un proche se livre sur le mal-être du producteur dans les dernières années de sa vie

Ce 22 juin, Elizabeth Hurley apprenait une bien mauvaise nouvelle. Steve Bing, père de son unique enfant Damian, mourait à 55 ans après avoir fait une chute du 27ème étage d’un immeuble. Un temps privilégiée, la piste du suicide était finalement confirmée. Face à ce drame, Elizabeth Hurley et son fils s’exprimaient sur Instagram : « Ces dernières années, nous nous étions rapprochés. Nous nous sommes parlés pour la dernière fois aux 18 ans de notre fils Damian. Je suis dévastée par cette nouvelle » écrivait la comédienne en partageant des clichés de leur couple au temps du bonheur. Ce bonheur justement, Steve Bing ne se l’accordait pas. D’après le témoignage d’un de ses proches recueilli par Page Six, l’homme d’affaires souffrait d’une grave dépression, entre autres, depuis des années.

« Ses amis proches ne sont pas surpris »

« Steve était le type le plus charmant, le plus attentionné, le plus généreux que vous puissiez rencontrer, explique-t-il. Oui, il aimait les belles femmes mais ses histoires n’ont jamais fonctionné. Il a traversé une période sombre pendant des années ». Steve Bing était également atteint de troubles bipolaires : « Ses amis proches sont dévastés par sa mort mais malheureusement pas surpris ». Outre la drogue qu’il consommait, le producteur du Pôle Express rencontrait des problèmes d’argent : « Il a fait beaucoup de mauvais investissements. Les gens s’imaginent qu’il est impossible de dépenser 600 millions de dollars mais il l’a fait. Il était trop généreux

Retrouvez cet article sur Voici

PHOTO Meghan Markle et Harry se portent discrètement volontaires à Los Angeles
VIDEO Cauchemar en cuisine : le comportement de deux candidates envers leur soeur choque les internautes
PHOTO Benjamin Biolay dédie son album à un célèbre pilote de Formule 1 au destin tragique
Vaimalama Chaves amoureuse : elle partage ENFIN le cliché d'un baiser avec son chéri
Marion Christmann (Demain nous appartient) : elle se confie avec émotion sur la scène de viol qu'elle a dû jouer