Mort de Stephen Hawking: Comment sa voix est devenue une pub mondiale pour Intel

Jean-Baptiste Duval
Mort de Stephen Hawking: Comment sa voix est devenue une pub mondiale pour Intel

TECHNO - Si Stephen Hawking est devenue une icône pop, c'est autant grâce à ses découvertes qu'à son sens de l'humour. En acceptant de mettre en scène sa maladie, il a fait de ce drame un fantasme futuriste d'intelligence désincarnée et de vie artificielle, presque robotique, à commencer par sa célèbre voix.

Ce timbre synthétique est devenu la signature de l'interface informatique qui lui a permis de communiquer malgré la perte de la parole en 1985. C'est aussi devenu une publicité mondiale pour le géant de l'informatique Intel, fournisseur de ses ordinateurs à partir de 1997, et d'une partie de son logiciel depuis 2011.

Ce n'était pas systématique, mais Stephen Hawking arborait régulièrement en public un beau logo Intel au dos de l'écran d'ordinateur embarqué sur son fauteuil roulant, face au public donc. Inratable. Et quand ce n'est pas le savant qui a fait la pub d'Intel, l'entreprise s'en est chargée très bien, comme on peut le voir sur son site internet, ou les multiples vidéos réalisées sur le sujet.


Sur son blog, le savant a d'ailleurs joué la transparence avec ce billet intitulé "Mon ordinateur". "Depuis 1997, mon système de communication informatisé est fourni et sponsorisé par Intel® Corporation", explique-t-il d'entrée, donnant jusqu'à la configuration précise de son matériel. Mais sans préciser s'il a touché, ou non, de l'argent comme ambassadeur de la marque...

Après avoir perdu la parole en 1985, à la suite d'une trachéotomie, Stephen Hawking a d'abord eu recours à des lettres sous formes de cartes, clignant de l'oeil pour choisir la bonne et épeler patiemment les mots.

Ensuite, il n'a pas attendu Intel pour passer à l'ère de l'informatique. D'après Wired, il a commencé par utiliser les solutions de la société Word Plus, dont le logiciel Equalizer tourne sur Apple II, associé au synthétiseur vocal Speech Plus, qu'il gardera jusqu'à la fin.

C'est en 1997 qu'Intel entre dans la danse, à l'issue d'une rencontre entre Stephen Hawking et Gordon...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post