Mort de Sean Connery : la petite erreur d’Anne-Claire Coudray remarquée

·1 min de lecture

Aux heures de grande écoute, les journalistes sont parfois attendus au tournant. Ce samedi 31 octobre, c'est Anne-Claire Coudray qui en a fait les frais. À l'occasion du journal télévisé de TF1, l'animatrice de télévision est revenue sur la mort de Sean Connery, annoncée le jour même par la BBC. Seulement voilà, une petite imprécision de sa part a vite été repérée par l'un de ses confrères. "Sean Connery s'est éteint la nuit dernière à l'âge de 90 ans. Un sourire de séducteur qui a marqué à jamais le personnage de James Bond, puisque l'acteur écossais fut le premier à l'incarner à l'écran", a-t-elle déclaré.

Sur Twitter, le directeur de la rédaction du magazine Têtu, Romain Burrel, a tenu à rectifier cette information, à travers ce message : "Chère Anne-Claire Coudray, l’acteur Barry Nelson a été le premier a incarner James Bond en 1954. Pas Sean Connery. Bisou." S'il est vrai que Barry Nelson a interprété le rôle de l'agent secret dans la série télévisée Climax!, avec l'épisode Casino Royale, Sean Connery est le premier à avoir prêté ses traits au personnage inventé par Ian Fleming au cinéma, dans James Bond 007 contre Dr No, en 1962. Deux journalistes l'ont d'ailleurs précisé en commentaires du tweet.

Après ce premier volet, Sean Connery a tourné dans Bons baisers de Russie (1963), Goldfinger (1964), Opération Tonnerre (1965), et On ne vit que deux fois (1967). Alors qu'il s'était promis de ne "plus jamais" jouer le rôle de James Bond, d'après Le Monde, l'acteur écossais a (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Hélène Darroze annonce avec "beaucoup de tristesse" la fermeture de son restaurant londonien
Laura Tenoudji inquiète, l’épouse de Christian Estrosi pousse un coup de gueule
Mort de Gilles Azzopardi : le message poignant de son fils, “Tu vas nous manquer mon amour de père”
PHOTOS - Laurence Auzière : la fille aînée de Brigitte Macron est son sosie
Mort de Sean Connery : ces derniers mois, “il était atteint de démence, ce n’était pas une vie pour lui”