Mort de Rika Zaraï : qui est sa discrète fille Yaël ?

·1 min de lecture

Le monde de la musique pleure ce mercredi 23 décembre la disparition de Rika Zaraï, à l'âge de 82 ans. La chanteuse israélienne laisse un vide dans les cœurs de ses fans, mais également de son cercle intime, notamment Jean-Pierre Magnier, son époux depuis plus de cinquante ans, et sa fille unique, Yaël Bolender. Une femme très discrète, née en Israël des amours de l'artiste avec son premier mari Yohanan Zaraï. Si sa mère avait choisi la lumière, Yaël Bolender, quant à elle, a toujours préféré l'ombre. Installée aux Etats-Unis après avoir vécu un temps à Paris, la sexagénaire a choisi un métier aux antipodes de celui de sa mère, puisqu'elle est décoratrice d'intérieur depuis vingt-sept ans. Agée d'à peine vingt ans lorsqu'elle mettait au monde sa fille un an après son mariage, Rika Zaraï a pu voir grandir ses petits-enfants... et même ses arrière-petits-enfants !

"Elle vit à Los Angeles et va très bien. On ne se voit pas beaucoup, mais on s'appelle très souvent et, avec FaceTime, je peux voir grandir mes deux petits-fils, et même mes arrière-petits-enfants ! Son aîné de 22 ans a eu des jumeaux, son cadet vient de se marier", confiait-elle à France Dimanche. Une grande famille qui avait déjà souffert d'une disparition, le père de Yaël étant décédé en décembre 2016.

Si elle n'apparaît jamais dans les médias, Yaël Bolender est très connectée sur les réseaux sociaux et alimente régulièrement ses pages Instagram et Twitter. La mère de famille a également lancé sa propre chaîne Youtube, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel-Philibert de Savoie et ses filles Vittoria et Luisa : tendres retrouvailles en haut des cimes
Mort de Rika Zaraï : les séquelles de son AVC, le calvaire de ses dernières années
Mort de Rika Zaraï : qui est Jean-Pierre, son mari depuis plus de 50 ans ?
L'épouse de Jean Castex a une habitude à Matignon
"De sombres connards" : les attaques antisémites contre Miss Provence font enrager David Dickens