Mort de Rémy Julienne : la vie à 100 à l'heure d'une légende de la cascade

Manon Botticelli
·1 min de lecture

Il était le "casse-cou" du cinéma français. Rémy Julienne, cascadeur et chef d'orchestre de voltige au cinéma, est mort à 90 ans dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 janvier des suites du Covid-19. Il avait été admis en réanimation à l'hôpital de Montargis (Loiret). Avec 1 400 productions à son actif, selon son site internet, Rémy Julienne a travaillé avec les plus grands : Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Harrison Ford ou encore Sean Connery et Roger Moore dans les films de la saga James Bond, où il était régleur de cascades automobiles.

Rémy Julienne naît le 17 avril 1930 à Cepoy, dans le Loiret. C'est un enfant turbulent – mais timide – fasciné par tous les engins à roues. A 12 ans, il apprend à conduire la moto de son père, une 100cc Peugeot. La deuxième passion de cet enfant débordant d'énergie : le cinéma, qu'il découvre grâce à un maître d'école qui cherche à le canaliser. "J'étais extrêmement turbulent et un seul maître d'école a su trouver la solution pour calmer mes pitreries : il m'a nommé responsable de la section cinéma et m'a menacé d'être viré si je ne me tenais pas tranquille", témoigne le cascadeur dans son livre Silence… On casse ! (1978)

"J'ai commencé à regarder quantité de films : Chaplin, Mac Sennet, Laurel et Hardy etc, j'étais passionné."

Rémy Julienne

Silence... On casse ! (1978)

Après son service militaire, il devient (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi