Mort du réalisateur Jean-Jacques Beineix (37°2 le matin) à l’âge de 75 ans

·1 min de lecture

Le monde du cinéma français est en deuil ce vendredi. On vient en effet d’apprendre la disparition de Jean-Jacques Beineix à l’âge de 75 ans. La nouvelle de sa mort a été annoncée par sa famille à l’AFP sans préciser les causes du décès. Le Parisien affirme pour sa part que le cinéaste, qui avait 75 ans, s’est éteint des suites d’une leucémie. « Tellement de souvenirs avec Jean-Jacques Beineix Mains jointes Son analyse de l’arrivée du LOFT sur le plateau d’ONPP ! Son récit du tournage de 37.2 avec ma BeatriceCœur rouge. Adieu Jean-Jacques », a twitté le journaliste Marc-Olivier Fogiel, l’une des premières personnalités à avoir réagi à cette triste nouvelle.

Figure du cinéma français, Jean-Jacques Beineix, qui cumulait les casquettes de réalisateur, scénariste, dialoguiste, producteur et écrivain, a commencé sa carrière au cinéma en tant qu’assistant réalisateur ; poste qu’il a notamment occupé auprès de grands noms du septième art tels que Claude Berri pour Le Cinéma de papa et Le Mâle du siècle, René Clément dans La Course du lièvre à travers les champs ou encore Claude Zidi pour tourner L’Aile ou la cuisse. Devenu réalisateur, il se fait remarquer par le public dès son premier film, le poétique Diva (1980) dans lequel il met en ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles