Mort du prince Philip: comment vont se dérouler ses funérailles en pleine pandémie?

Benjamin Pierret
·2 min de lecture
Le prince Philip, le 22 juillet 2020 au château de Windsor - Adrian DENNIS © 2019 AFP
Le prince Philip, le 22 juillet 2020 au château de Windsor - Adrian DENNIS © 2019 AFP

L'annonce de la mort du prince Philip, ce vendredi matin à Londres, à l'âge de 99 ans, a ébranlé le Royaume-Uni. Des Britanniques ont afflué devant le château de Windsor et le palais de Buckingham pour rendre hommage au duc d'Édimbourg en déposant des fleurs. Alors que le protocole que suivra l'Angleterre dans les prochains jours se précise, une question se pose: comment les funérailles vont-elles se dérouler, compte-tenu des restrictions sanitaires mises en place pour lutter contre le coronavirus?

Car la mobilisation du peuple britannique promet d'être palpable: d'après USA Today, la mort de la reine mère Elizabeth Bowes-Lyon avait attiré 200.000 personnes pour la cérémonie au palais de Westminster, en 2002. Une conjoncture qui semble impossible aujourd'hui, dans un Royaume-Uni particulièrement endeuillé par la crise sanitaire. D'après Sky News, le Collège des Hérauts (autorité héraldique qui siège à Londres) a déjà demandé au public de ne pas se rendre aux différents événements funéraires qui auront lieu dans les prochains jours.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Selon les premières informations annoncées par le Collège des Hérauts, il n'y aura pas de funérailles d'État et le cercueil ne sera pas exposé à l'abbaye de Westminster. Il ne s'agit cependant pas de mesures liées au coronavirus, mais d'une demande du duc d'Édimbourg lui-même. En 2013, le Sunday Times rapportait que le prince Philip avait informé Buckingham qu'il ne souhaitait pas une cérémonie en grandes pompes.

Son corps reposera à Windsor avant les funérailles

Jusqu'aux funérailles, réduites par la pandémie de coronavirus, le Royaume-Uni observera une période de deuil national. L'AFP rapporte que l'époux de la reine peut de droit avoir des obsèques nationales, mais qu'il avait bien exprimé sa préférence pour une plus modeste cérémonie militaire à la chapelle Saint-Georges - du nom du saint patron protecteur de l'Angleterre - au château de Windsor.

Le site officiel du Collège des Hérauts annonce par ailleurs que le corps du prince Philip reposera au château de Windsor avant des funérailles dans la chapelle royale anglicane. L'institution annonce également que tous les drapeaux officiels, mis en berne en signe de deuil, le resteront jusqu'à 8 heures le lendemain des funérailles, dont la date n'a pas été annoncée à ce stade.

Article original publié sur BFMTV.com