Mort du Prince Philip : ces sacrifices faits par amour pour Elizabeth II

·1 min de lecture

Les Windsor sont en deuil. Ce vendredi 9 avril, le prince Philip "est décédé paisiblement au château de Windsor" à l'âge de 99 ans, a révélé Buckingham Palace dans un communiqué. Une terrible nouvelle pour Elizabeth II qui a vécu aux côtés du duc d'Edimbourg pendant plus 73 ans. Par amour pour la monarque, ce dernier avait d'ailleurs accepté de faire de nombreux sacrifices.

Le jeune prince de Grèce et de Danemark, en devenant l'époux de la future reine d'Angleterre, avait en effet accepté de renoncer à ses titres, mais également à nombre de ses rêves, parmi lesquels, son souhait de faire carrière dans l'armée. Pour les beaux yeux d'Elizabeth II, le prince Philip, engagé dans la marine britannique à l'âge de 18 ans, tirera un trait sur ses ambitions professionnelles et acceptera de rester aux cotés de sa promise. Plus encore, celui qu'Elizabeth II considérait comme son roc, verra sa descendance porter le nom de Windsor, et non celui de sa lignée, les Mountbatten. Une véritable désillusion pour Philip qui, loyal envers la Couronne et sa femme, finira cependant par céder.

Des sacrifices qui débuteront le jour même de leurs noces, le 20 novembre 1947. Inquiète de voir son futur époux enchaîner les paquets de cigarettes, Elizabeth II lui demandera d'arrêter de fumer. Ce qu'il fera le jour de leur mariage. Pour ce faire, Philip exigera de son valet que ce dernier ne remplisse plus jamais son étui à cigarettes. Une décision sur laquelle il ne reviendra jamais. Un homme de parole qui n'a (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Mort du prince Philip : où sera-t-il enterré ?
Prince Philip : qui est Penny, la deuxième femme de sa vie ?
Mort du prince Philip, le grand amour d'Elizabeth II, quelques jours avant son 100e anniversaire
L'entourage d'Emmanuel Macron à bout : "On écope de la merde, c’est du délire"
Wendy Bouchard « profondément choquée » par Fabien Lecoeuvre, le chroniqueur écarté d’Europe 1