Mort du prince Philip : sa réaction sans appel lorsque Charles a quitté Lady Diana pour Camilla Parker-Bowles

·1 min de lecture

« Annus horribilis », c'est ainsi que la reine Elizabeth II avait parlé des épreuves qu'elle avait subies lors des douze derniers mois en novembre 1992. En mars de cette même année, son deuxième fils, Andrew, se séparait officiellement de son épouse Sarah Ferguson après la publication dans la presse britannique de photos très embarrassantes. Un mois plus tard, c'est au tour de la princesse Anne d'annoncer son divorce d'avec son premier mari, le capitaine Mark Philips - père de ses enfants. Après quelques semaines de répit, d'autres révélations faisaient trembler les murs du palais de Buckingham. Le livre Diana: Her True Story écrit par Andrew Morton - qui retranscrit ses conversations avec la princesse des coeurs - dévoile les secrets les plus sombres de son mariage avec le prince Charles. De nombreux passages sont d'ailleurs consacrés à la liaison du fils aîné de la reine Elizabeth avec Camilla Parker-Bowles. Cette « année horrible » s'achèvera donc par la rupture entre Diana Spencer et le prince de Galles, officialisée en décembre.

Si un point final a été mis à cette histoire chaotique, les tensions n'ont fait qu'amplifier jusqu'à l'officialisation du divorce en 1996. Le comportement de la mère des princes William et Harry était loin de plaire à la souveraine (c'est elle qui avait demandé au couple d'accélérer la procédure). Son époux, le prince Philip, avait lui plutôt du mal à accepter l'attitude de son propre fils, Charles. Une série de lettres publiée par L'Express UK a (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Mort du prince Philip : ce que le mari d'Elizabeth II souhaitait pour ses funérailles
Mort du prince Philip : cet événement qui avait dégradé ses relations avec son fils Charles
Mort du prince Philip : ce terrible accident qui a coûté la vie à sa sœur
Mort du prince Philip : sa dernière discussion inquiétante avec le prince Charles
Mort du prince Philip : il y a un moins d'un mois, il faisait sa dernière apparition publique