Mort du prince Philip : pourquoi a-t-il abandonné le nom Mountbatten ?

·1 min de lecture

Tout au long de sa vie, le prince Philip a fait de nombreux sacrifices. En devenant duc d'Édimbourg, celui qui est décédé ce vendredi 9 avril a renoncé à sa carrière, sa religion mais également à son nom de famille. "Le changement d'identité, c'est pour faire plus court et plus simple ?", s'est interrogé un journaliste de BFMTV, alors que la chaîne a consacré une édition spéciale à l'époux de la reine Elizabeth II suite à sa disparition à l'âge de 99 ans. Présent en plateau, l'historien et spécialiste de la monarchie, Jean Des Cars, a expliqué pourquoi le prince Philip avait dû abandonner son nom de famille : "Si on prenait le nom de la dynastie avec du danois et de l'allemand dedans, c'était impraticable pour les Britanniques", a-t-il expliqué en préambule.

Comme l'a précisé Jean Des Cars à l'antenne de BFMTV, la monarchie britannique avait déjà du sang allemand dans les veines. En 1917, le roi George V a en effet pris la décision de renoncer au nom germanique de sa famille et de le remplacer par celui de Windsor : "On a donné Mountbatten, ce qui était un coup dur pour Lord Mountbatten qui a eu cette phrase qui a fait beaucoup de bruit : 'Maintenant, la maison Mountbatten règne sur l'Angleterre.' Il a fallu corriger un petit peu cela parce que ça a fait beaucoup de dégâts, étant donné qu'en 1917, le roi George V avait changé le nom germanique en Windsor parce que ça faisait un petit peu désordre de se battre contre l'Allemagne avec un patronyme allemand."

À l'image du roi George (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Prince Philip et Elizabeth II : pourquoi Andrew était leur chouchou ?
Tragique ! Le prince Philip meurt le jour de l'anniversaire de mariage du prince Charles
Brigitte Macron a un nouveau chouchou : « Qu’est-ce qu’on ferait sans lui ! »
Le prince Philip : cette enfance à part auprès d'une mère schizophrène
Koh-Lanta : qu’est devenu le 1er gagnant, Gilles ?