Mort du prince Philip : pourquoi il n'a jamais été roi

Il ne pleuvait peut-être pas sur le Royaume-Uni, mais ce vendredi 9 avril est sans aucun doute l'une des journées les plus tristes de son histoire. Alors qu'il devait fêter son centième anniversaire en juin prochain, le prince Philip a rendu son dernier souffleau château de Windsor. L'opération Forth Bridge - le nom de pont choisi pour le duc d'Edimbourg - a été déclenchée. « C'est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la Reine a annoncé le décès de son époux bien-aimé, Son Altesse Royale le Prince Philip, duc d'Édimbourg.Son Altesse Royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor », peut-on lire dans un communiqué officiel publié sur le compte Twitter de la famille royale. Avec la disparition du père de Charles, Anne, Andrew et Edward, c'est la fin d'une histoire d'amour qui a traversé les décennies.

Lors de leur première rencontre en 1939, la fille aînée du roi George VI tombe immédiatement éperdument amoureuse de son cousin germain, Philip Mountbatten alors jeune officier de la Royal Navy. Après une correspondance assidue pendant la Seconde Guerre mondiale, les tourtereaux se retrouvent. C'est en 1946 que le prince de Grèce et de Danemark demande la main de la princesse Elizabeth. Un an plus tard, ils se marient à l'Abbaye de Westminster. Le prince Philip est fait duc d'Edimbourg, prend la nationalité britannique et renonce à ses titres royaux grec et danois pour épouser celle qui deviendra en 1952 la reine Elizabeth II.

Prince du Royaume-Uni de Grande-Bretagne (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Mort du prince Philip : ce terrible accident qui a coûté la vie à sa sœur
Mort du prince Philip : sa dernière discussion inquiétante avec le prince Charles
Mort du prince Philip : il y a un moins d'un mois, il faisait sa dernière apparition publique
VIDEO Mort du prince Philip : les obsèques et les hommages déjà prévus par la famille royale britannique
VIDEO Mort du prince Philip : Boris Johnson rend hommage au mari d'Elisabeth II