Mort du prince Philip : l'époux de la reine Elisabeth II s'est éteint à 99 ans

·1 min de lecture

Un bien triste jour pour l'Angleterre mais surtout pour la reine Elisabeth II qui vient de perdre ce 9 avril son époux, son roc, celui qui partageait sa vie depuis plus de 73 ans. Mais après avoir été hospitalisé quelques semaines en février après un malaise, le grand âge a eu raison du prince Philip, duc d'Edimbourg. Et il s'est éteint paisiblement entouré des siens, au château de Windsor, comme l'a annoncé la famille royale sur Twitter.

L'histoire veut que Philippe de Grèce et de Danemark soit né le 10 juin 1921 à Corfou (Grèce)(28 mai selon selon le calendrier julien alors en usage à l'époque)… sur la table de la salle à manger de la demeure familiale ! Cinquième enfant et unique garçon du prince André de Grèce et de la princesse Alice de Battenberg, il ne fait pas partie de ces enfants royaux à la fortune colossale qui se promènent de châteaux en châteaux. Non, sa famille est plutôt désargentée et contrainte à l'exil.

>>> Le prince Philip, époux de la reine Elisabeth II, se retire de la vie publique

C'est donc en France que le petit Philippe et son clan vont très vite poser leurs valises. Il arrivera d'ailleurs dans un cageot d'oranges qui lui sert alors de berceau ! L'enfant chéri de ses sœurs commence son éducation dans une école américaine à Paris dirigée par Donald MacJannet, qui le décrira comme un “garçon robuste, bruyant… mais toujours remarquablement poli.” Mais bientôt survient la séparation. En 1929, il est envoyé en Angleterre dans la très réputée -et très rude- (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Roland Magdane : qui est Marie-Claude, la femme de l'humoriste ?
"Tu veux assassiner la beauté !? Pascal Obispo très remonté contre Fabien Lecoeuvre, il apporte son soutien à Hoshi
Alexandra Rosenfeld poste un adorable cliché de ses deux filles, les internautes craquent (PHOTO)
Jean-Pierre Pernaut : sa fille Lou de retour à la maison, elle fait une mise au point sur les circonstances de son éloignement
Elodie Gossuin, maman débordée avec le nouveau confinement : "C’est un joyeux bordel, mais on fait comme on peut !"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles