Mort du prince Philip : Harry empêché de revenir en Angleterre à cause de la Covid-19 ?

·1 min de lecture

Il aurait eu 100 ans dans deux mois. Le prince Philip s'est éteint, vendredi 9 avril, à l'âge de 99 ans. Une terrible nouvelle annoncée par la reine Elizabeth, endeuillée. "C'est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la Reine a annoncé le décès de son époux bien-aimé, Son Altesse Royale le prince Philip, duc d'Édimbourg. Son Altesse Royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor", a-t-on pu lire sur le compte Twitter de la famille royale. La souveraine n'a pas fait d'autre déclaration publique. Mais le reste de la famille a immédiatement rendu hommage au prince Philip. Le prince William et Kate Middleton ont notamment partagé une photo du prince sur leur compte Instagram. "À la mémoire de Son Altesse Royale le duc d'Édimbourg", ont écrit le prince Harry et Meghan Markle sur le site de leur fondation Archewell, ajoutant : "Merci pour votre service… Vous nous manquerez beaucoup."

Installé aux États-Unis, le prince Harry regretterait de ne pas pouvoir être auprès de ses proches après le décès du prince Philip. Selon une source du Daily Mail, il ne souhaiterait "rien d'autre que d'être avec sa famille et tout particulièrement avec sa grand-mère, durant cette horrible période". Il devrait dont rentrer au Royaume-Uni, notamment pour les obsèques et les hommages rendus à son grand-père. Mais il n'est pas sûr que Meghan Markle puisse faire le voyage avec lui. Enceinte de son deuxième enfant, elle pourrait être empêchée de prendre l'avion pour le Royaume-Uni. "Elle (...)

Lire la suite sur le site de Voici

James Franco est-il un prédateur sexuel ? Une actrice profère de graves accusations
Mort du prince Phillip : cet anniversaire qu'aurait dû célébrer le prince Charles ce 9 avril
VIDEO Mort du prince Philip : ses derniers jours auprès de la reine Elizabeth II
VIDEO Mort du prince Philip : où en étaient les relations du duc d'Edimbourg avec le prince Harry ?
Mort du prince Philip : ce que ce décès va impliquer pour les Britanniques