Mort du prince Philip : le Covid-19 chamboule le protocole

·1 min de lecture

Un vent de tristesse souffle sur le Royaume-Uni. Le prince Philip, mari de la reine Elizabeth II depuis plus de 70 ans, est mort ce 9 avril à l'âge de 99 ans. Alors que le pays entre peu à peu dans une période de deuil, la question des obsèques se pose déjà. Car le grand-père de William et Harry avait déjà tout organisé de son vivant. Lui qui ne voulait pas de "tapage" souhaitait qu'un service ait lieu à la chapelle St George au château de Windsor. D'après le Sun, le prince Philip aurait même demandé des funérailles militaires, avec un enterrement à Frogmore Gardens. Son cercueil devait par la suite rejoindre la chapelle royale du palais St James à Londres.

Ce cérémonial sera-t-il respecté avec la pandémie de Covid-19 ? Si certaines étapes devraient être conservées, d'autres pourraient subir de lourds changements en raison des restrictions sanitaires. D'ailleurs, quelques modifications ont déjà été opérées. Ainsi, l'annonce de la mort du prince Philip, qui a été selon la tradition accrochée sur les grilles du palais de Buckingham, sera rapidement retirée pour éviter les attroupements. Car, rappelons-le, le Royaume-Uni, qui a enregistré plus de 127 000 morts liées au Covid, entame à peine son processus de déconfinement. Et la famille royale souhaite rester exemplaire dans la gestion de la crise.

La monarchie devrait ainsi organiser des obsèques en petit comité, comme le dévoile le Sun. Seuls les membres de la famille royal et un petit nombre de chefs d'État devraient assister à (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Le temps passe trop vite" : Nathalie Marquay émue, fête les 71 ans de Jean-Pierre Pernaut
Mort du prince Philip : qui sont les membres de la famille royale à l'avoir accompagné jusqu'au bout
Mort du prince Philip : les éternels regrets d'Harry
Mort du prince Philip : ses relations compliquées avec Charles
Mort du prince Philip : Elizabeth II en deuil lâche tout