Mort du prince Philip : son conseil à William avant d'épouser Kate

·1 min de lecture

Dans l'ombre de Sa Majesté Elizabeth II, le prince Philip savait bien remettre la monarchie au pas. Et lorsque le prince William fréquentait Kate Middleton, qu'il a rencontrée dans les couloirs de l'université St. Andrews, le duc d'Édimbourg n'a pas dérogé à cette philosophie. Selon l'expert royal Robert Jobson, auteur du livre William's Princess, le défunt époux de Sa Majesté Elizabeth II, éternellement pragmatique, souhaitait voir son petit-fils dans les rangs de la marine royale. Baptême du feu idéal pour un futur roi. Un conseil qu'il a également donné au prince Charles quelques années auparavant, dans le but de l'éloigner de Camilla Parker Bowles. Mais contrairement à son père, qui a été soldat de la Royal Navy de 1971 à 1976, le duc de Cambridge a refusé de se plier à la suggestion de son grand-père.

Résultat, le prince William a rejoint The Royal Military Academy de Sandhurst, tout comme son frère cadet a pu le faire en mai 2005. Un affront à l'autorité pour la bonne cause : par sa force de caractère, le fils de Lady Diana a fait primer son cœur sur le devoir. "C'était un prix minime pour William, et un prix qui valait la peine d'être payé si cela signifiait rester sur le même sol que Kate", raconte Robert Jobson dans son ouvrage. En tant que membre de la marine royale, il aurait été privé de tout contact avec celle qui est finalement devenue son épouse (et avec qui il fêtera dix ans de mariage le 29 avril 2021). Et ce, "pendant des mois."

S'il a pu remettre son savoir (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Prince Philip : ce drame familial qui l'a profondément marqué
VIDÉO - Mario Barravecchia : l'émouvant récit de l'euthanasie de son père
VIDÉO - Mort du prince Philip : ces "humiliations" subies par le duc d'Édimbourg
Mort du prince Philip, Pierre-Jean Chalençon et les dîners clandestins... Les 6 infos de la semaine
Mort du prince Philip : la princesse Anne et le prince Edward rendent hommage