Mort du prince Philip : ses confidences douloureuses sur son enfance difficile

·1 min de lecture

Le prince Philip n’est plus. Le mari de la reine Elizabeth II s’est éteint ce vendredi 9 avril, comme l’a annoncé le palais de Buckingham : "C'est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la Reine annonce le décès de son mari bien-aimé. Son altesse royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor. D'autres annonces seront faites en temps voulu. La famille royale se joint aux personnes du monde entier pour pleurer sa perte". Né le 10 juin 1921 en Grèce avec les titres de prince de Grèce et de Danemark, Philip a quatre soeurs aînées : Marguerite, Théodora, Cécile et Sophie. A cause d’un soulèvement anti-monarchiste, sa famille est obligée de fuir la Grèce. Philip passe son enfance en France et débute son éducation dans une école américaine à Paris. En 1928, il arrive au Royaume-Uni pour étudier à la Cheam School et vivra auprès de sa grand-mère maternelle et de son oncle, George Mountbatten au palais de Kensington.

Ses quatre soeurs se sont mariées avec des princes allemands et ont emménagé en Allemagne, tandis que sa mère, Alice, est diagnostiquée schizophrène et est placée dans un asile, profondément touchée par l’exil de Grèce. Dans la biographie “Jeune prince Philip”, l’auteur Philip Eade écrivait à propos d’Alice : “Les nerfs de sa mère avaient été mis à rude épreuve par l’exil de la famille de Grèce, et à cause de cela, les enfants étaient régulièrement emballés chez des amis et des parents”. Son père le laisse et part s’installer dans un appartement à Monte-Carlo. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Reine Elizabeth et Prince Philip : pourquoi le couple royal a-t-il décidé de vivre séparément ?
Mort du prince Philip : ces précautions prises par Meghan et Harry face à sa santé fragile
Emmanuel Macron : sa mise en garde cinglante à ses équipes sur les dîners clandestins
Moundir se confie sur ses atroces douleurs post Covid-19 qui l'empêchent de dormir
Mort du prince Philip : cette lourde conséquence pour son plus jeune fils, le prince Edward