Mort du prince Philip : cet événement qui avait dégradé ses relations avec son fils Charles

·1 min de lecture

C'est un énorme chapitre de l'Histoire du Royaume-Uni qui vient de se clore. Alors qu'il allait souffler sa centième bougie au mois de juin, le prince Philip a tiré sa révérence ce 9 avril. En février dernier, le mari de la reine Elizabeth II avait été admis au King Edward VII's Hospital à Londres pour traiter une infection. Le duc d'Edimbourg - confiné avec la monarque au château de Windsor depuis le début de la crise sanitaire - se sentait faible depuis plusieurs semaines et avait été hospitalisé par simple mesure de précaution, sous les conseils de son médecin. Ce qui devait être un court séjour s'est malheureusement éternisé. Quelques jours après son hospitalisation, son fils, le prince Charles, avait été vu quittant l'établissement de santé, les larmes aux yeux. « Je pense que c'est à la demande du duc que le prince de Galles lui a rendu visite », avait confié Dickie Arbiter, l'ancien attaché de presse de Sa Majesté, précisant que les deux hommes se seraient longuement entretenus sur l'avenir de la monarchie.

Le prince Philip et son fils auraient donc enfin réussi à apaiser les tensions, avant le départ du plus fidèle sujet de la reine Elizabeth II. Charles, premier enfant du couple royal et premier dans l'ordre de succession au trône, entretenait en effet depuis toujours une relation conflictuelle avec son paternel. Gyles Brandreth, un proche du duc d'Edimbourg, avait relaté dans les colonnes du Daily Telegraph en 2004 une discussion qu'il avait eue avec son ami au sujet (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Clara Luciani : émue, la chanteuse s'exprime après le décès de son grand-père de la Covid-19
Mort du prince Philip : sa réaction sans appel lorsque Charles a quitté Lady Diana pour Camilla Parker-Bowles
Mort du prince Philip : ce terrible accident qui a coûté la vie à sa sœur
Mort du prince Philip : sa dernière discussion inquiétante avec le prince Charles
Mort du prince Philip : il y a un moins d'un mois, il faisait sa dernière apparition publique