Mort du prince Azim de Brunei : il avait coupé les ponts avec sa famille

·1 min de lecture

C'est une terrible nouvelle qui frappe aujourd'hui Brunei. Ce petit Etat, situé dans le nord de l'île de Bornéo, vient de perdre l'un de ses héritiers. Le prince Haji 'Abdul' Azim, surnommé prince Azim, est mort à l’âge de 38 ans. Le deuxième fils du sultan Hassanal Bolkiah est décédé à l'hôpital après avoir "perdu le combat contre une grave maladie". Après plusieurs jours de silence, son frère, Abdul Mateen Bolkiah, a révélé ce 27 octobre de quelle pathologie souffrait le prince jet-setteur. "Un peu plus tôt dans l'année, mon frère a été diagnostiqué d'une vascularite systémique sévère, qui est une maladie auto-immune", a-t-il écrit sur Instagram. "Une maladie auto-immune est une pathologie marquée par un dysfonctionnement du système immunitaire qui pousse les anticorps à attaquer les tissus de son propre corps."

Atteint également de troubles bipolaires, le jeune prince, mort dans son pays natal, s'était éloigné de sa famille. En effet, le prince Azim semblait prendre plus de plaisir en la compagnie de stars, telles que Raquel Welch, Naomi Campbell, Mariah Carey ou encore Pamela Anderson, qui avait notamment chanté pour les 30 ans du jeune homme. Une habitude qui ne collait pas avec l'image austère de Brunei. En 2019, le petit royaume d'Asie Sud-Est s'était attiré les foudres du monde entier, après avoir voulu introduire une loi pénalisant l'homosexualité, par notamment la peine de mort. De quoi éloigner davantage le prince Azim, qui avait de nombreux amis gays.

Il n'était pas (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Isabelle Giordano : que devient l'ex "Madame Cinéma" de Canal+ ?
Qui est Hélène Mannarino, la nouvelle recrue de LCI ?
Philippe Etchebest s'inquiète d'un reconfinement : "On signe notre arrêt de mort"
Emmanuel Macron menacé de mort : cette photo qui inquiète
VIDÉO - Nagui dément une rumeur tenace sur l’une de ses choristes : "Il faut se calmer !"