Mort de Pierre Soulages : un hommage national au Louvre mercredi

Pierre Soulages aura droit à ce rare honneur, au Louvre
Eric VANDEVILLE/Gamma-Rapho via Getty Images Pierre Soulages aura droit à ce rare honneur, au Louvre

POLITIQUE - Aux grands artistes, la patrie reconnaissante. Un hommage national au peintre Pierre Soulages sera rendu ce mercredi 2 novembre dans la cour carrée du Louvre, une semaine après son décès à l’âge de 102 ans. « Le président de la République présidera la cérémonie ouverte au public, en présence de la famille et de membres du gouvernement », indique l’Élysée au HuffPost ce samedi 29 octobre, confirmant des informations publiées par France Inter un peu plus tôt.

Avant lui, seuls quelques illustres artistes ont eu droit à cet honneur en ce lieu symbolique. Il rejoint ainsi le peintre Georges Braque en 1963, l’architecte Le Corbusier en 1965 et le premier ministre de la Culture et homme de lettres André Malraux en 1976 dans le cercle fermé des personnalités saluées au Louvre.

La cérémonie devrait débuter vers 15 heures, en écho à l’hommage qui lui a été rendu au même endroit, au Louvre, en 2019, à l’aube de ses 100 ans. Jusqu’alors, seuls Picasso et Chagall avaient eu le privilège d’une exposition au Louvre de leur vivant.

« Un géant » ayant « marqué de son génie la vie culturelle »

Pierre Soulages, star mondiale de la peinture connue pour ses tableaux aux nuances infinies de noir, est décédé dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 octobre à l’âge de 102 ans. L’institution parisienne a immédiatement rendu hommage sur Twitter à un « compagnon de route du musée depuis plus de 50 ans » tandis que le président du centre Pompidou, Laurent Le Bon, a salué « un géant » ayant « marqué de son génie la vie culturelle ».

« Par-delà le noir, ses œuvres sont des métaphores vives où chacun de nous puise l’espoir », avait écrit, pour sa part, le président Emmanuel Macron sur Twitter, en saluant la mémoire de celui, qui, pendant plus de 75 ans, a tracé inlassablement son sillon, s’attirant la reconnaissance des institutions culturelles et du marché de l’art qui en a fait un des artistes français les plus cotés de son vivant.

Une de ses toiles datant de 1961 a été vendue à 20,2 millions de dollars à New York en novembre 2021. Le tableau intitulé « Peinture 162 x 130 cm, 2 mai 1963 » s’est quant à lui vendu mercredi pour près de 6 millions d’euros, a annoncé Sotheby’s dans la soirée.

Fasciné par la préhistoire dès son plus jeune âge, il a beaucoup travaillé au brou de noix avant de poursuivre avec ses grands aplats noirs de peinture à l’huile, qu’il raclait, grattait et modelait presque dans l’épaisseur de la peinture, faisant surgir des nuances de rouge, de bleu et des transparences inattendues. Il avait basculé dans ce qu’il appelait « l’outrenoir » en 1979, alors qu’il peinait sur une œuvre entièrement recouverte d’un noir épais, striée par hasard.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi