Mort de Pierre Cardin : retour sur ses créations les plus iconiques

·1 min de lecture

Mardi 29 décembre 2020, le célèbre couturier Pierre Cardin s'est éteint. Qu'on soit féru de mode ou non, ses initiales sont connues dans le monde entier. Après des passages chez Paquin, Schiaparelli et Dior, Pierre Cardin a lancé sa marque éponyme. Avec des collections inspirées par la science-fiction, il a marqué l'industrie de la mode, mais également du cinéma et du théâtre.

Né à San Biagio di Callalta (Venise) le 2 juillet 1922, Pierre Cardin arrive à Paris en 1945. Il y fait ses armes d’abord chez Paquin puis chez Schiaparelli. En 1946, Jean Cocteau et Christian Bérard le repèrent : il créera pour eux masques et vêtements pour le film La Belle et la Bête. Quelques mois plus tard, Christian Dior lui offre un poste de tailleur dans la maison de couture qu’il vient de créer.

En 1953, Pierre Cardin lance sa première collection. Ses manteaux, robes et tailleurs en laine sont aussi élégants que confortables. Son fameux manteau rouge plissé soleil de 1952 a été vendu à des milliers d’exemplaires aux États-Unis (Jackie Kennedy en était une adepte), marquant ainsi le début de la fortune de l’infatigable créatif.

1954 marque le triomphe des robes "Bulle" dans le monde entier. Une pièce aux volumes sphériques, qui défierait presque les lois de la gravité. Ce qui a permis au créateur d'avoir la reconnaissance quasi-immédiate du public. Dans la foulée, il ouvre une première boutique de prêt-à-porter féminin, "Eve", suivie trois ans plus tard par "Adam", son équivalent pour hommes.

A l'occasion (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Kendall Jenner, Caroline Receveur, Céline Dion : les looks des stars pour Noël
Voici les manteaux que tout le monde va s'arracher cet hiver (et ils coûtent seulement 40€) !
Angèle : pourquoi on craque sur ses chaussures babies signées Nodaleto ?
La Redoute lance La Reboucle : une nouvelle plateforme de seconde main
Cette robe de mariée Asos à moins de 150 euros fait fureur !