Mort de Philip Roth, géant de la littérature américaine, à 85 ans

Paul Guyonnet avec AFP
Mort de Philip Roth, géant de la littérature américaine, à 85 ans

LITTÉRATURE - La littérature perd un géant. Dans la nuit du 22 au 23 mai 2018, le monde a appris la mort de Philip Roth, 85 ans, l'un de plus grands auteurs américains de l'Histoire, fort d'une carrière couronnée par une kyrielle de prix.

Tout au long de sa vie, et depuis ses premiers succès dans les années 1960, Philip Roth aura exploré de nombreux thèmes dont celui du fanatisme des Américains pour leur pays et pour les engagements en politique, la luxure et les excès du corps de l'Homme, mais aussi la vie dans les familles juives.

Son style était notamment empreint d'une forme d'humour sombre et caractérisé par une capacité à évoluer en fonction des récits. Il a créé des personnages marquants de la littérature, à l'image de David Kepesh, cet universitaire qui se transforme en poitrine à force de désir, ou Alexander Portnoy, cet homme confiant à son psychanalyste ses pulsions adolescentes.

Parmi ses œuvres les plus connues figurent notamment "Le Complot contre l'Amérique", "Opération Shylock", "Pastorale américaine" (Prix Pulitzer de fiction en 1998) ou encore "La Tache". En 2001, Philip Roth avait reçu le Prix Franz Kafka pour l'ensemble de son œuvre. Il est également Commandeur de la Légion d'Honneur et a été récompensé aux quatre coins du monde pour sa contribution à la littérature.

S'il n'a jamais remporté le Prix Nobel de littérature, Philip Roth a en revanche reçu toutes les plus belles distinctions américaines: deux National Book Awards, autant de National Book Critics Circle awards, trois fois le prix Faulkner.

Plus l'énergie d'écrire

Après un demi-siècle à imaginer des histoires qui l'ont rendu célèbre dans le monde entier, et deux ans après son dernier roman Némésis, il avait annoncé en 2012 qu'il n'avait plus l'énergie de gérer la frustration qui accompagne la création littéraire.

Une décision qu'il justifiait encore ces dernières années: "Raconter des histoires, cette chose qui m'a été si précieuse durant toute mon existence, n'est plus au...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post