Mort de Pelé : des milliers de Brésiliens à Santos pour rendre un dernier hommage à leur «roi»

© Miguel SCHINCARIOL / AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La dépouille du "roi" Pelé a déjà parcouru ce lundi matin les 100 kilomètres qui la séparait de Santos , sa ville natale, ou réside encore sa mère. Cette ville est aussi celle de ses premiers succès, de son club de toujours, le FC Santos. Le cercueil de l'idole des Brésiliens sera exposé cet après-midi au centre de la pelouse du stade. Les portes du stade de la Vila Belmiro, du Santos FC, ont été ouvertes à 10 heures (13 heures GMT) pour une veillée funèbre de 24 heures.

Dès dimanche soir, des milliers de fans faisaient déjà la queue pour dire adieu à leur héros.

"C'est la dernière possibilité de le voir et d'être près de lui"

Le premier arrivé s'appelle Roberto. Il a voyagé toute la journée de dimanche et a pris place devant les barrières métalliques disposées pour canaliser la foule. "Je voulais être bien placé pour voir l'arrivée du roi et être l'un des premiers à rentrer dans le stade parce qu'il n'y a pas d'hommage suffisant pour Pelé. Je me suis préparé à y rester toute la nuit. J'espère pouvoir rentrer rapidement et, si c'est possible, y retourner une deuxième fois."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Dans la file d'attente, il y a aussi Francielson. Avec sa femme, il avait prévu de se rendre à la cérémonie d'investiture de Lula à Brasilia. Mais lorsqu'il a appris la nouvelle, son épouse lui a demandé de venir à Santos. "On a soudainement changé d'avis parce que de toute façon, Lula est vivant. Malheureusement, Pelé est mort, donc c'est la d...


Lire la suite sur Europe1