Mort de Pelé : l’hommage des Brésiliens de Santos à leur « roi »

La star brésilienne Pelé, considérée par de nombreux spécialistes comme étant le plus grand joueur de football de tous les temps, est décédée jeudi à 82 ans.  - Credit:SEBASTIAO MOREIRA / EFE / EPA
La star brésilienne Pelé, considérée par de nombreux spécialistes comme étant le plus grand joueur de football de tous les temps, est décédée jeudi à 82 ans. - Credit:SEBASTIAO MOREIRA / EFE / EPA

Le Brésil pleure l'un de ses plus illustres représentants. Depuis une fenêtre de son humble maison, Onofra Alves Costa Rovai, 91 ans, aperçoit le stade du FC Santos où le « Roi » Pelé, décédé jeudi 29 décembre à l'âge de 82 ans, a brillé. Elle se souvient d'un homme « merveilleux » qui parlait « de tout » à « tout le monde ». « Pelé était comme ça, simple, il parlait à tout le monde, il parlait de tout, il était merveilleux », se souvient cette femme menue aux cheveux blancs ramassés en chignon.

« Il passait cette porte et là, nous parlions football », poursuit-elle en désignant l'entrée principale du petit stade de la ville de Santos, où l'éternel numéro 10 a brillé de 1956 à 1974, marquant avec son club 1 091 buts en 1 116 matchs et remportant 45 titres, selon ce dernier.

Arborant fièrement un maillot rayé blanc et noir du club de la ville, elle se souvient de l'époque où sa mère était encore en vie : « Ma mère, qui était déjà assez âgée, aimait beaucoup Pelé », témoigne-t-elle au lendemain du décès d'Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, à São Paulo des suites d'un cancer. « Un joueur… mon Dieu du ciel, il est né pour ça ! » s'exclame-t-elle.

À LIRE AUSSIPourquoi Pelé fut le roi du football mondial

Une veillée funèbre de 24 heures lundi

Quelques dizaines de touristes et fans se pressaient vendredi à la mi-journée sous une fine pluie aux abords du stade de 16 000 places Vila Belmiro. Une veillée funèbre, ouverte au public, s'y tiendra lundi pour 24 heures. L [...] Lire la suite