Mort de Paul Volcker: la légende de la finance avait 92 ans

Le HuffPost avec AFP
Mort de l'ancien président de la Fed Paul Volcker (photographié ici à New York me 8 juin 2015)

ÉTATS-UNIS - Paul Volcker, ancien président de la Fed et légende de la finance, est décédé dimanche à l’âge de 92 ans, selon la presse américaine. Il a notamment présidé la Banque centrale américaine de 1979 à 1987 où, d’une main de fer, il est parvenu à juguler une inflation gallopante.

Paul Volcker est décédé à son domicile des suites d’un cancer de la prostate, selon sa fille citée par des journaux.

Sous l’administration Obama dont il était un conseiller après la crise financière, il a mis en place la “règle” bancaire qui porte son nom, afin d’éviter que les banques ne spéculent pour leur propre compte, et éviter ainsi une répétition de la catastrophe qui avait frappé l’économie américaine.

Une silhouette à la De Gaulle, un humour pince-sans-rire, Paul Volcker a traversé sa longue carrière de banquier et de grand commis de l’Etat en artiste de la politique monétaire, doté d’une indépendance farouche.

Paradoxalement, il disparaît alors que l’inflation, son ennemie de toujours, s’est évanouie du paysage économique aux États-Unis au point de déconcerter les économistes. 

Ce démocrate a servi de nombreux présidents américains, de Richard Nixon en 1971 lorsqu’il était au Trésor où il concocte l’abandon américain de l’étalon or, à Barack Obama en 2008, en pleine crise financière, où il plaide pour une plus grande surveillance des banques.

Mais c’est en tant que président de la Réserve fédérale de 1979 à 1987, sous Jimmy Carter puis sous le républicain Ronald Reagan, qu’il a laissé sa marque, parfois douloureuse et gagné le respect des économistes du monde entier. 

L’ancien président Jimmy Carter a été un des premiers à réagir à l’annonce de sa mort: “Rosalynn et moi sommes profondément attristés d’apprendre le décès de Paul Volcker, dont la perspicacité économique a fait un géant de la fonction publique. Paul était aussi obstiné qu’il était grand de taille, et même si certaines de ses politiques en tant que président de la Fed ont été politiquement coûteuses, c’était la...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post