Mort du pape de la préhistoire Yves Coppens

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Yves Coppens est mort à l'âge de  87 ans.
Yves Coppens est mort à l'âge de 87 ans.

Son bureau était encombré d'un étonnant fatras. Au milieu des innombrables courriers et revues scientifiques qu'il recevait quotidiennement et disait lire scrupuleusement trônaient, en majesté, trois surprenants objets. Un crâne préhistorique, une maquette de voilier (le Pen Duick d'Éric Tabarly) et une curieuse statuette dorée représentant la souris fétiche de Walt Disney. « Le Journal de Mickey m'a honoré en me qualifiant de scientifique du futur. C'est ma plus grande fierté ! » plaisantait Yves Coppens lorsque ses visiteurs l'interrogeaient sur la raison d'être de cette figurine. Il est décédé à l'âge de 87 ans, le 22 juin, a annoncé son éditrice Odile Jacob.

Toute sa vie était résumée dans ces trois objets. Le bateau renvoyait à ses origines bretonnes. Né le 9 août 1934 à Vannes, d'un père enseignant au lycée Jules-Simon et d'une mère pianiste, Yves Coppens avait passé son enfance près de Conleau, petite presqu'île bretonne rattachée à l'agglomération morbihannaise dans les années 1930. Il avait fait une partie de ses études à Rennes. Et, même s'il avait emménagé à Paris au milieu des années 1950, il demeurait très attaché à cette terre de marins, où il revenait régulièrement.

Histoires d'os

Le crâne renvoyait évidemment à la découverte de Lucy, en novembre 1974. Ce squelette de femme préhistorique (des études récentes remettent en cause le sexe de cet individu), vieux de près de 3,2 millions d'années, portait officiellement le nom scientifique d'Autralop [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles