Mort de Nino Castelnuovo, acteur des Parapluies de Cherbourg avec Catherine Deneuve, à l'âge de 84 ans

·1 min de lecture

Ils n'ont jamais tourné ensemble, mais ils auraient pu. Jean-Paul Belmondo et Nino Castelnuovo ont tous les deux joué pour les réalisateurs de la Nouvelle Vague Jean-Luc Godard (le premier dans À bout de souffle, entre autres, le deuxième dans La Contestation) ou Agnès Varda (Les cent et une nuits de Simon Cinéma pour Belmondo, Les créatures pour Castelnuovo), ont tous les deux partagé l'affiche avec Alain Delon, mais jamais ensemble. Mais tous les deux se sont éteints lundi 6 septembre. Jean-Paul Belmondo est mort à Paris à l'âge de 88 ans. Nino Castelnuovo est décédé à Rome à l'âge de 84 ans.

Sa famille - son épouse Maria Cristina Di Nicola, son fils Lorenzo et sa soeur Marinella - ont annoncé sa mort des suites d'une longue maladie à la presse italienne, évoquant une "perte immense". "Nous demandons compréhension et confidentialité en ce moment difficile", ont-ils déclaré. Des funérailles en petit comité sont prévues dans les prochains jours. Nino Castelnuovo était atteint d'une maladie de l'oeil qui réduisait son champ de vision, un glaucome, "une maladie lâche, qui s'insinue lentement et bouleverse votre existence", commentait-il en 2018.

Nino Castelnuovo avait débuté sa carrière au cinéma dans le film Meurtre à l'italienne (1959), de Pietro Germi. Il avait ensuite partagé l'affiche avec Alain Delon, Annie Girardot et Claudia Cardinale dans Rocco et ses frères (1964), de Luchino Visconti. En 1964, c'est avec Catherine Deneuve qu'il avait joué dans Les Parapluies de Cherbourg, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Hommage national à Jean-Paul Belmondo : tous les détails de la cérémonie aux Invalides
VIDEO Mort de Jean-Paul Belmondo : Christian Clavier se confie sur son plus grand regret concernant l'acteur décédé
Mort de Jean-Paul Belmondo : Luana, la femme de son fils Paul Belmondo, lui rend hommage
Jean-Paul Belmondo : d'où vient le surnom "Bébel" (non, ce n'est pas le diminutif de Belmondo)
Julie de Bona (Je l'aime à mentir) : son identité volée, elle s'est retrouvée sur des sites de rencontre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles