Mort de Mava Chou : son ancien compagnon dénonce les "menaces de mort" qu'il reçoit

·3 min de lecture

Adrien, ancien compagnon de Mava Chou et père de leurs quatre enfants, déclare être la cible d'"insultes" et de "menaces de mort", et assure que ces "propos ne seront pas sans conséquences".

Quelques jours après la mort de Mava Chou, YouTubeuse aux 145.000 abonnés, à l'âge de 32 ans, son ancien compagnon prend la parole. Adrien, père des quatre enfants de l'influenceuse, a publié dimanche une vidéo de plus de trois minutes sur sa propre chaîne YouTube, "Adrien VLOG & Blabla". Il y dénonce les "calomnies", les "diffamations", les "insultes" et les "menaces de mort" dont il fait l'objet depuis la mort de son ancienne compagne. 

Vous jugez, vous accusez, et bien pire encore sous couvert d'anonymat et de sacro-sainte liberté d'expression (...) Je ne laisserai pas les justiciers des réseaux sociaux, pour la plupart d'illustres inconnus, ne connaissant rien de la situation, m'accuser moi, Laura (sa compagne actuelle, ndlr), mes proches, mes amis de meurtriers. Non, je ne laisserai pas ça passer. Que vous soyez anonymes ou à identité découverte pour les moins malins, je ne laisserai pas passer. Vos propos ne seront pas sans conséquence."

"Depuis deux ans, nous sommes victimes d'un harcèlement quotidien et massif que j’ai dénoncé à de nombreuses reprises", ajoute-t-il. "En plus des menaces vous contactez les employeurs, les mairies, les écoles: jusqu'où irez-vous ?".

Harcelés sur les réseaux sociaux

Maëva, le vrai prénom de Mava Chou, était connue pour chroniquer depuis des années sa vie en vidéo. Sa mort mercredi "en fin de journée" a été annoncée jeudi sur son compte Facebook dans un "post validé par sa famille" qui ne précisait pas les causes de sa mort et demandait de "ne pas chercher à en savoir plus".

Pendant des années, Adrien et Maëva ont opéré ensemble sur YouTube, jusqu'à leur séparation en 2020. Leur querelle conjugale, documentée dans leurs vidéos, est alors suivie par leurs abonnés qui choisissent leur camp. D'après Le Parisien, Adrien laissait entendre que Maëva lui aurait été infidèle, et les deux stars du web s'accusaient "de violences à mots couverts". Le quotidien rapportait également que des appels anonymes étaient passés à l'école de leurs enfants et que le domicile de Mava Chou était espionné par des internautes. 

Une plainte déposée contre son ex-mari

L'avocat de Maëva, Me Stéphane Giuranna, a annoncé dimanche à l'AFP que la jeune femme avait déposé plainte pour harcèlement moral et provocation au suicide contre son ex-mari et contre X. "Malheureusement la plainte est partie le jour de son décès", avait-il ajouté. Toujours selon lui, Mava Chou avait déjà, en raison des attaques la visant sur internet, déposé cinq plaintes directement au commissariat depuis mai 2020, "mais elles n'avaient rien donné". 

De son côté, Adrien l'assure : "J'ai fait tout mon possible pour éviter aux enfants de vivre ce genre de situation. J'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour alerter de la situation. Oui je suis peiné, oui je suis touché. Malgré les conflits, l'animosité, les ressentiments, Maëva est et restera la maman de mes quatre enfants. Encore très récemment, je lui ai dit que c'était la pire chose qui pouvait arriver." 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Mort de Mava Chou : ce détail troublant dans les dernières vidéos postées par la YouTubeuse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles