Mort de Marielle de Sarnez : à gauche comme à droite, la classe politique salue la personnalité et l'engagement de la députée

franceinfo
·1 min de lecture

"Mes pensées sincères à sa famille, ses proches et sa famille politique", a réagi, mercredi 13 janvier, sur Twitter, Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur après l'annonce de la mort de Marielle de Sarnez, députée et ancienne ministre chargée des Affaires européennes à 69 ans. Ancienne vice-présidente du Modem, elle présidait la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

"Marielle de Sarnez avait à l’Assemblée nationale le respect de tous. Je sais combien elle a compté dans la vie du MoDem, a tweeté Olivier Faure, premier secrétaire du PS. Elle fut la combattante obstinée au côté de son président. J’imagine le chagrin de sa famille, de François Bayrou, de tous ceux qui ont cru en et avec elle. Sincères condoléances",

Jean-Luc Mélenchon fait, lui, part de sa "grande tristesse". "Marielle de Sarnez nous est retirée. Honneur à une adversaire exemplaire de loyauté, de respect des autres et de créativité. Le service du pays perd une utile influence discrète", écrit le chef de file de La France Insoumise dans un tweet. La députée LFI de Seine-Saint-Denis Clémentine Autain, évoque elle aussi sa (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi