Mort de Maradona : il y aura bien procès des professionnels de santé

Diego Maradona est mort en novembre 2020.
Diego Maradona est mort en novembre 2020.

Les Argentins sauront comment leur « dieu » est mort. Huit professionnels de santé seront jugés pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes, de potentielles négligences, au terme de l'enquête sur la mort en 2020 de Diego Maradona, au corps usé, seul sur un lit de convalescence. Un juge de San Isidro (nord de Buenos Aires) a suivi mercredi 22 juin les réquisitions en avril du parquet, et renvoyé en procès ces praticiens, parmi lesquels un neurochirurgien et médecin traitant, un médecin clinicien, une psychiatre, une psychologue, un responsable infirmier, des infirmiers. Maradona est décédé d'une crise cardio-respiratoire le 25 novembre 2020 à l'âge de 60 ans, seul, sur un lit médicalisé d'une résidence de Tigre, au nord de Buenos Aires, où il était en convalescence après une neurochirurgie pour un hématome à la tête.

L'ancienne star du football souffrait de pathologies multiples : problèmes aux reins et au foie, insuffisance cardiaque, détérioration neurologique et dépendance à l'alcool et aux psychotropes. La mort de Maradona, considéré comme l'un des plus grands génies du football, idole en Argentine, avec laquelle il avait remporté le Mondial 1986, avait créé une onde de choc planétaire et bouleversé l'Argentine. Des dizaines de milliers de personnes avaient participé à la veillée funèbre de sa dépouille autour du palais présidentiel.

Les huit suspects sont renvoyés devant un tribunal pour « homicide simple avec dol éventuel  », une infractio [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles