Mort de Mamoudou Barry : réactions en Guinée et dans la diaspora guinéenne en France

Falila Gbadamassi

La presse guinéenne se fait l'écho de l'émoi et de l'"indignation" après la mort du chercheur guinéen Mamoudou Barry à Rouen. "Sur la toile, l’annonce du décès tragique de ce jeune enseignant-chercheur a suscité une onde de choc alors que dans sa famille biologique à Conakry (la capitale guinéenne), c’est l’incompréhension mêlée d’indignation", rapporte le site d'informations Africaguinée.

"C'est une grosse perte pour nous. Un jeune, brillant, tué par le fait de la bêtise humaine. C'est triste. Nous présentons nos condoléances à tout le peuple de Guinée, particulièrement à la famille éplorée", a réagi Amara Camara, l'ambassadeur de Guinée en France, sur le média en ligne Guinée Réalité. Le diplomate devrait rencontrer la famille du chercheur dans la matinée du 22 juillet 2019, selon le site d'informations.

"Nous attendons le rapport de l’ambassade. Mais retenez déjà que nous allons exiger que justice soit rendue dans cette affaire", a confié pour sa part à Africaguinée le ministre guinéen des Affaires étrangères Mamadi Touré.

Appel au calme

En Guinée, des manifestations seraient prévues à Conakry. Une initiative à laquelle s'oppose le président des Guinéens de Normandie, Aly Therian, rapporte le site Guinée Réalité. Il a demandé "aux jeunes qui veulent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi