Mort de Mac Miller: un homme condamné à près de 11 ans de prison

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Mac Miller - Kevin Winter / Getty Images North America / AFP
Mac Miller - Kevin Winter / Getty Images North America / AFP

Ryan Reavis, l'un des trois hommes inculpés pour la mort de Mac Miller, a été condamné à près de 11 ans de prison lundi par un tribunal de Los Angeles. L'homme de 39 ans a été reconnu coupable d'avoir participé à la distribution de pilules contrefaites contenant du fentanyl, un opioïde très puissant, qui ont conduit à l'overdose fatale de Mac Miller en 2018. Le rappeur était âgé de 26 ans.

Selon ABC, qui rapporte l'information, Ryan Reavis avait plaidé coupable pour l'accusation de distribution de fentanyl et reconnu avoir été au courant que ces pilules d'oxycodéine contenaient cet opioïde. D'après des documents judiciaires cités par le média américain, l'enchaînement aurait été le suivant: Ryan Reavis aurait servi d'intermédiaire entre Stephen Walter, âgé de 49 ans, qui lui aurait fourni les pilules contrefaites, et Cameron Pettit, 30 ans, qui les aurait apportées au rappeur.

Stephen Walter a reconnu son rôle et attend sa condamnation. Le cas de Cameron Pettit est encore à l'étude, selon Rolling Stone.

"Je me sens atrocement mal"

Peu avant sa condamnation, Ryan Reavis a pris la parole devant le tribunal pour faire part de ses remords:

"Quelqu'un est mort, et une famille ne récupérera jamais son fils. Ma famille serait brisée si c'était moi. Ils n'iraient plus jamais bien, ils ne s'en remettraient jamais vraiment. J'y pense tout le temps. Et je sais que quoi qu'il arrive aujourd'hui, je suis celui qui en ressort chanceux parce que ma famille est là, je suis là et je serai de nouveau avec eux. Je me sens atrocement mal. Ce n'est pas moi. Ma vision des choses a changé. Mon cœur a changé."

Mac Miller a été retrouvé mort le 7 septembre 2018, à son domicile de Los Angeles. Quelques semaines plus tard, son autopsie a révélé qu'il avait succombé à un mélange toxique de drogues et d'alcool, et qu'il s'agissait d'une mort accidentelle. L'artiste parlait ouvertement de ses problèmes d'addiction.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles