Mort de Louise Fletcher, l’infirmière Ratched de « Vol au-dessus d’un nid de coucou »

Louise Fletcher, dans le rôle de l’infirmière Ratched pour « Vol au-dessus d’un nid de coucou » de Miloš Forman.
Splendor Films Louise Fletcher, dans le rôle de l’infirmière Ratched pour « Vol au-dessus d’un nid de coucou » de Miloš Forman.

Splendor Films

Louise Fletcher, dans le rôle de l’infirmière Ratched pour « Vol au-dessus d’un nid de coucou » de Miloš Forman.

DÉCÈS - Un souvenir impérissable de Mildred Ratched. Le monde du 7e art a appris ce vendredi 23 septembre la mort à l’âge de 88 ans de l’actrice américaine Louise Fletcher, dont le rôle de la célèbre infirmière lui avait ouvert les portes des Oscars en 1976.

Comme l’annonce la revue spécialisée Variety, l’actrice est décédée ce vendredi chez elle en France, selon un représentant. Une nouvelle qui oblige au souvenir du film de Miloš Forman dans lequel la comédienne offrait une prestation plus que remarquée.

Dans Vol au-dessus d’un nid de coucou du réalisateur américain d’origine tchécoslovaque, Louise Fletcher partageait l’affiche avec Jack Nicholson pour cette revisite du roman éponyme de Ken Kesey. Un film sorti en 1975 où Louise Fletcher incarnait l’infirmière en chef Ratched, femme glaciale et autoritaire dont la cruauté sur les patients sera rapidement remise en cause par Randall McMurphy, incarné par Jack Nicholson, un nouveau patient du Salem State Hospital, un établissement psychiatrique où il se fait interner, après avoir simulé l’aliénation afin d’échapper à la prison.

Ce qui reste peut-être comme le seul grand film de la carrière de l’actrice avait toutefois permis une vague de statuettes pour ce classique hollywoodien, à commencer par celle de la Meilleure actrice pour Louise Fletcher (qui obtiendra aussi le Golden Globe et le BAFTA), mais aussi Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur scénario adapté et enfin Meilleur acteur pour l’interprète principal de The Shining et d’Easy Rider.

Avec ce rôle d’infirmière, Louise Fletcher a également eu la chance de figurer parmi les plus prestigieux classements américains des plus grands méchants de l’histoire du cinéma pour son incarnation à la fois subtile et démonstrative de celle qui a tous les pouvoirs sur les patients de son asile. Un rôle qui avait pourtant été adouci par rapport à l’œuvre originale sortie en 1962.

Malheureusement pour Louise Fletcher, ce rôle écrasera (presque) tous les autres. Poursuivant sa carrière sur grand écran, elle fera toutefois des apparitions dans d’autres grands films américains tels que Once Upon a time in America, Brainstorm ou encore Blue Steel de Kathryn Bigelow en 1990. Du côté des séries, elle sera également aperçue du côté de La Cinquième Dimension ou plus tard dans Urgences, Heroes, Bones ou la version américaine de Shameless, sans oublier son rôle de Kai Winn dans Star Trek.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi