Mort de l’Italien Ado Campeol, surnommé « le père du tiramisu »

·1 min de lecture
Une part de tiramisu. Photo d'illustration.
Une part de tiramisu. Photo d'illustration.

Les amateurs de desserts et autres fins de repas agrémentées de sucre auront sans doute une pensée gourmande pour Ado Campeol. Selon CNews ce dimanche, ce restaurateur à la renommée mondiale n?est pourtant pas à l?origine du tiramisu. C?est en fait son épouse Alba et le chef Roberto Linguanotto qui en ont eu l?idée et l?ont concrétisée dans un restaurant de Trévise, dans le nord de l?Italie, nommé Alle Beccherie. À l?origine de cette merveille gustative, un accident alors que le duo préparait une glace à la vanille.

Le chef italien Linguanotto aurait malencontreusement laissé tomber du mascarpone dans un bol contenant des ?ufs et du sucre. Après avoir remarqué le goût délicieux du mélange, le cuisinier en a parlé à la femme du restaurateur. Puis le duo a amélioré la recette, avant de l?ajouter au menu du restaurant dans les années 1970. Sur Twitter, Luca Zaia, gouverneur de la Vénétie, a rendu hommage à Ado Campeol, assurant que Trévise avait « perdu une autre étoile dans son histoire gastronomique et viticole ».

À LIRE AUSSIGastronomie : les champignons sortent du bois

Un dessert présent partout dans le monde

Surnommé le « père du tiramisu » par les médias italiens, le restaurateur Ado Campeol a mis en avant ce dessert en ajoutant des biscuits à la cuillère imbibés de café et en les saupoudrant de cacao. Le tiramisu est devenu un classique proposé dans les restaurants du monde. Et, pour l?anecdote, la recette originale ne contient pas d'alcool. La recette [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles