Mort de l'ex-Miss France Gaëlle Voiry : sa fille sort du silence avant le procès du chauffard qui l'a tuée

·2 min de lecture

En septembre 2019, Gaëlle Voiry, ex-Miss France, était percutée alors qu'elle était en vélo. Son mari et elle sont décédés. Sa fille Anne-Charlotte leur rend un bel hommage à la veille du procès du conducteur qui a causé leur mort.

Gaëlle Voiry, Miss France 1990, a trouvé la mort en septembre 2019 dans un accident alors qu'elle circulait à vélo près de Chens-sur-Léman en Haute-Savoie. Percutée par un voiture aux alentours de 20h20, l'ancienne reine de beauté de 51 ans a été prise en charge par les secours en arrêt cardio-respiratoire et est décédée dans la soirée. Cet accident a aussi causé la mort de son mari, âgé de 52 ans. Alors que le procès du conducteur qui était sous l'emprise d'alcool va débuter ce mardi 11 mai, Anne-Charlotte, la fille de Gaëlle Voiry, a accepté de se confier à Gala.fr.

Gala.fr : Pouvez-vous nous décrire en quelques mots votre maman.
Anne-Charlotte Voiry
: Notre mère état la représentation parfaite de la femme moderne, et de la mère accomplie. Elle était persévérante, courageuse, sportive et si belle. Peu importe les obstacles à franchir, elle ne renonçait jamais. Elle profitait de chaque instant de la vie. Elle aimait autant faire la fête, que faire du sport si ce n’est les deux dans une même journée. C’était une personne que l’on n'oubliait pas après l’avoir rencontrée. Vous pouvez me croire, elle avait une telle prestance, c’était impressionnant à voir.

Gala.fr : Et quelques mots sur votre beau-père.
Anne-Charlotte Voiry : Notre beau-père, avait de nombreux point commun avec ma mère. Il aimait faire du sport, profiter de la vie … Il a toujours fait en sorte de nous intégrer dans sa vie. Il faisait parti de notre famille et on faisait parti de la sienne.

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Bernard Tapie "m'a mis un vent", Gilles Bouleau raconte son interview difficile
Richard Berry accusé d'inceste : Elie Chouraqui, le parrain de Coline, ne “veut pas juger”
La reine Suthida choisie sur photo, témoin de tortures et captive à jamais : révélations sur sa descente aux enfers
Flashback - Angelina Jolie et Brad Pitt : ces mots déplacés qui ont terriblement blessé Jennifer Aniston
Le prince William "piégé" par son destin de roi ? "Oui, ça lui arrive de douter"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles