Mort de l'Afro-Américaine Breonna Taylor: quatre policiers inculpés par la justice fédérale

Des inculpations dans une affaire devenue emblématiques du mouvement Black Lives Matter aux Etats-Unis, celui de la mort de l’Afro-Américaine Breonna Taylor. Quatre policiers vont devoir répondre de violations de la loi fédérale américaine.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

C’était en mars 2020. Breonna Taylor, une ambulancière de 26 ans est tuée chez elle au cours d’une intervention policière qui dégénère et qui s’avérera injustifiée. Jusqu’ici, un seul policier avait été poursuivi par l’Etat du Kentucky pour finalement être acquitté en mars dernier. Absence de condamnation, donc, mais qui pourrait ne pas durer.

Pendant plus d’un an, le ministère américain de la Justice a enquêté et vient d’inculper 4 policiers. Trois d’entre eux sont poursuivis pour avoir falsifié les éléments constitutifs du mandat qui a conduit au raid meurtrier. Un quatrième, celui qui a été acquitté précédemment, est accusé d’usage excessif de la force.

Signe de l’importance de l’affaire, c’est le ministre de la Justice Merrick Garland qui a lui-même annoncé ces poursuites. L’avocat de la famille de Breonna Taylor remercie d’ailleurs le département de la justice pour son travail.

Cet avocat, qui a déjà obtenu 12 millions de dollars pour les proches de Breonna Taylor est le très médiatique Ben Crump, spécialiste des droits civiques. Il a aussi défendu la famille de George Floyd, un autre Afro-Américain tué par un policier de Minneapolis. Ces deux morts violentes et d’autres sont à l’origine de manifestations remettant en cause les pratiques policières dans tout le pays en 2020.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles