Mort de Kobe et Gianna Bryant : la société impliquée affirme que le basketteur et sa fille étaient conscients des risques

C’est un accident qui a provoqué un énorme choc dans le monde entier. Le dimanche 26 janvier 2020, Kobe Bryant et sa fille Gianna, âgée de 13 ans, perdaient la vie dans un terrible accident d’hélicoptère. Un événement dramatique, qui a plongé toute la famille de l’icône des Lakers dans le deuil, à commencer par son épouse Vanessa. La maman de 38 ans a rendu de multiples hommages déchirants à son « meilleur ami, le meilleur des papas », et leur fille qui avait décidé de marcher dans les pas de son père.

Au total, neuf personnes ont péri dans le crash de l’appareil, survenu dans les hauteurs de Los Angeles. L'enquête sur l'accident avait conclu qu'il était dû à des conditions météorologiques défavorables, entraînant une faible visibilité. Déterminées à obtenir justice, les familles des victimes ont déposé plusieurs plaintes contre Island Express Helicopters et Island Express Holding pour conduite imprudente, négligente et illégale devant la Cour supérieure de Los Angeles. Et la contre-attaque de la société de location ne risque pas d’alléger leur peine.

« Une connaissance réelle des dangers particuliers »

Dans les documents remis à la Cour cités par CNN, les avocats d’Island Express assurent que « [Kobe et Gianna Bryant] avaient une connaissance réelle de toutes les circonstances, des dangers particuliers et une appréciation des risques encourus et de leur ampleur, […] et ont volontairement assumé le risque d’accident, de blessures et de dommages ». La société de location nie toute

Retrouvez cet article sur Voici

Qui est Laetitia Avia, la députée accusée de racisme et d'homophobie ?
Bryan Adams s’excuse après ses propos racistes envers la communauté chinoise
Olivier Véran, Edouard Philippe... quel ministre a reçu le plus de plaintes depuis le début du coronavirus ?
Jean-Pierre Pernaut en danger à cause de son coup de gueule sur TF1 ? Il donne sa version des faits
Vegedream : sa chanson sur le déconfinement ne passe pas du tout auprès des internautes