Mort de Kevin à Mourmelon: la principale accusée reconnaît sa responsabilité et va plaider coupable

·1 min de lecture
Une marche blanche organisée en hommage à Kevin Chavatte, le 16 juin 2018, à Mourmelon-le-Grand (Marne). - FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Une marche blanche organisée en hommage à Kevin Chavatte, le 16 juin 2018, à Mourmelon-le-Grand (Marne). - FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Coup de théâtre au procès de l'assassinat de Kevin à Mourmelon en juin 2018, devant la cour d'assises des mineurs de Reims. La principale accusée, Océane, a reconnu en fin de matinée ce mardi avoir menti durant l'instruction. Âgée de 17 ans au moment des faits, la jeune fille dit maintenant vouloir assumer sa part de responsabilité dans la mort du lycéen et va donc plaider coupable.

Océane comparaît cette semaine avec Adrien pour l'assassinat de Kevin Chavatte dans un parc de Mourmelon (Marne). La victime est morte dans un déferlement de violence, tuée de 34 coups de couteau, en présence de la jeune fille. Cette dernière avait inventé une agression pour un vol de sac à dos, mais très vite, les enquêteurs avaient interpellé un autre lycéen, Adrien, qui avait fini par reconnaître les faits en garde à vue.

Il assurait toutefois que le cerveau de l'attaque était Océane, ce qu'elle avait nié, variant à plusieurs reprises de versions. Océane expliquait qu'à ses yeux il s’agissait uniquement d’un jeu virtuel et que jamais il n’avait été question de tuer Kevin. Ses nouvelles déclarations devant la justice ce mardi constituent donc un revirement inédit dans le dossier.

Article original publié sur BFMTV.com