Mort de Johnny : comment l’Amérique a appris la mort de "l’Elvis Presley français"

Grégory Philipps
Après la mort de Johnny Hallyday, le journaliste et critique musical Philippe Manœuvre appelle de ses voeux à la création d'"un Johnny Hallyday day" et à l'organisation de "funérailles nationales".

Méconnu, les chaînes de télévision américaines n’ont pas interrompu leurs programmes pour annoncer la mort de Johnny Hallyday survenue dans la nuit de mardi à mercredi 6 décembre. Pour autant, la chaîne NBC parle d’Hallyday comme du "Elvis français", quand, de son côté, la grande agence de presse américaine American Press annonce la mort du rocker français, si on se penche sur la dépêche, "les concerts remplissaient les stades depuis des décennies". CNN parle d’une "icône du rock français".

Le New York Times, enfin, publie déjà sur son internet une belle page retraçant la vie et la carrière du chanteur : qualifiée de réponse française à Elvis Presley. Le quotidien rappelle que c’est le film Loving You en 1957, avec Elvis précisément, qui a changé la vie de cet adolescent de 14 ans et qui l’a poussé à découvrir le rock and roll venu des Etats-Unis.

De ce côté de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages