Mort de Jerry Lee Lewis : la disparition d’un pionnier du rock’n’roll américain

© Mark Humphrey/AP/SIPA

C’est chez lui, dans le Mississippi que le pionnier du rock’n’roll s’est éteint à l’âge de 87 ans. Le chanteur et pianiste Jerry Lee Lewis est décédé de causes naturelles, confirme son attaché de presse. « Judith, sa septième épouse, était à ses côtés lorsqu’il est décédé chez lui dans le comté de Desoto, Mississippi, au sud de Memphis », indique le communiqué. « Il lui a dit, dans ses derniers jours, qu’il accueillait l’au-delà et qu’il n’avait pas peur ». Il était notamment connu pour son titre « Great Balls of Fire ». Surnommé « The Killer », Jerry Lee Lewis était réputé notamment pour sa forte présence sur scène mais également son style dynamique au piano. Le chanteur a été l'une des premières stars intronisées au Rock and Roll Hall of Fame, en 1986.

Originaire de Ferriday en Louisiane, Jerry Lee Lewis débute sa carrière en 1956. Il est même l’un des premiers à signer avec le célèbre label Sun Records. Sur scène, le chanteur est connu tant pour ses prestations plus extravagantes les unes que les autres que pour ses chansons. Le pionnier du rock’n’roll aimait jouer avec son piano et le maltraiter dans tous les sens. Par exemple, il lui a déjà mis le feu, ou encore, il a réussi à jouer avec ses pieds, ses poings ou même ses coudes, pour le plus grand plaisir de ses fans. Ami et rival du King Elvis Presley  lui-même, Jerry Lee Lewis avait influencé toute une génération de musiciens, comme Bruce Springsteen, qui disait à son propos en 1995 : « Il ne joue pas du rock’n’roll,...


Lire la suite sur LeJDD