Mort de Jean-Paul Belmondo: "Un grand personnage de la boxe en France" pour Tony Yoka

·2 min de lecture
Jean-Paul Belmondo avec son fils, Paul, et Charles Gérard à un combat de Tony Yoka en 2017 - ICON SPORT
Jean-Paul Belmondo avec son fils, Paul, et Charles Gérard à un combat de Tony Yoka en 2017 - ICON SPORT

Grand acteur… et grand sportif. Jean-Paul Belmondo, qui s’est éteint ce lundi à 88 ans, était un passionné de sport(s), du tennis à la boxe, en passant par le foot et le sport auto. Avec son compère Charles Gérard, "Bébel" s’installait aussi bien dans les tribunes de Roland-Garros qu’au bord des rings. Et allait à la rencontre de leurs acteurs. Tony Yoka, champion olympique de boxe en 2016, a pu le côtoyer. Et salue son influence pour la discipline en France.

"C’est un grand personnage du cinéma français. Et aussi, et pas mal de gens ne le savent pas, un grand personnage de la boxe en France, souligne le boxeur français, désormais lancé dans sa carrière professionnelle (10 combats, 10 victoires). Il a fait énormément pour la boxe et beaucoup pour moi. Ça fait une dizaine d’années que je le connais, que j’ai eu la chance de le rencontrer. Il est venu à pratiquement tous mes combats. Forcément, c’est une mauvaise nouvelle pour nous. Je tenais à adresser mes condoléances à sa famille et à ses proches."

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Yoka: "A chaque fois que j’étais à côté de Monsieur Belmondo, je me sentais petit"

"Je ne garderai que des bons souvenirs de lui, ajoute Tony Yoka. J’ai eu l’occasion de le voir à mes combats de boxe, en dehors, de discuter, de manger avec lui. On parlait de boxe, de son ascension. C’était une époque différente. Il n’y avait pas les réseaux sociaux, il me disait qu’il était un peu plus libre. C’est toujours plaisant d’écouter ses anecdotes. Il m’a dit de ‘kiffer’, de vivre ma vie. Il m’a dit qu’il avait fait ce qu’il voulait. Je fais 2m, mais à chaque fois que j’étais à côté de Monsieur Belmondo, je me sentais petit. L’homme est tellement imposant, grand. Tu avais juste envie de l’écouter parler. Il a boxé, il a fait des films sur la boxe. Il a été promoteur de boxe, il a fait beaucoup pour la boxe en France."

Comme le monde de la boxe française, Roland-Garros se souviendra de la passion de Jean-Paul Belmondo. "Nous apprenons avec tristesse la disparition de Jean-Paul Belmondo, immense acteur, a écrit le tournoi de tennis sur Twitter. Roland-Garros est orphelin de l'un de ses plus fidèles amoureux. Roland-Garros et la FFT adressent à sa famille leurs plus sincères condoléances."

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles