Mort de Jean-Marc Vallée, réalisateur de "Dallas Buyers Club" ou "Big Little Lies"

·2 min de lecture
Jean-Marc Vallée, ici le 22 septembre 2019 à la 71e cérémonie des Emmy Awards à Los Angeles, en Californie. (Photo: Matt Winkelmeyer via Getty Images)
Jean-Marc Vallée, ici le 22 septembre 2019 à la 71e cérémonie des Emmy Awards à Los Angeles, en Californie. (Photo: Matt Winkelmeyer via Getty Images)

CINÉMA - Triste disparition pour le monde du cinéma. Le réalisateur québécois Jean-Marc Vallée est décédé samedi 25 décembre à l’âge de 58 ans. Selon nos confrères de Radio Canada, il s’est éteint dans une de ses résidences dans la région de la ville de Québec, au Canada.

Les raisons de son décès n’étaient pas encore connues ce lundi 27 décembre.

Son collègue et ami Nathan Ross, avec qui il avait co-fondé la société de production Crazyrose, a confirmé son décès dans un communiqué. “Jean-Marc était synonyme de créativité, d’authenticité et d’essayer les choses différemment”, a-t-il écrit. C’était un véritable artiste et un homme généreux et aimant (...) Il était un ami, un partenaire créatif et un frère aîné pour moi.

Et d’ajouter: “Le maestro nous manquera beaucoup, mais il est réconfortant de savoir que son style magnifique et son travail percutant qu’il a partagé avec le monde vivront”.

Jean-Marc Vallée s’était notamment fait connaître en 2005 avec son film “C.R.A.Z.Y”, en partie inspiré de sa propre vie. Le long-métrage avait remporté 10 prix Génie et 14 prix Jutra (équivalent québécois des César) et avait été couronné meilleur long-métrage canadien au Festival international du film de Toronto.

Il réalisera ensuite notamment les films “Victoria”, sorti en 2009 ou encore “Café de Flore”, sorti deux ans plus tard, avec la Française Vanessa Paradis à l’affiche.

Matthew McConaughey et Jared Leto oscarisés

Jean-Marc Vallée avait également réalisé le film “Dallas Buyers Club”, tiré de l’histoire vraie de Ron Woodroof, créateur du club du même nom, le premier des douze qui permettront aux séropositifs américains de se fournir en médicaments antirétroviraux étrangers.

Les acteurs Matthew McConaughey et Jared Leto avaient respectivement remporté l’Oscar du meilleur acteur et du meilleur acteur dans un second rôle pour leur performance dans ce film poignant sorti en 2013. Le film est également nommé pour l’Oscar du meilleur film, mais ne remporte pas la statuette.

Le Québécois Jean-Marc Vallée a également réalisé la première saison de la série à succès “Big Little Lies”, avec Reese Witherspoon, Nicole Kidman ou encore Shailene Woodley.

À voir également sur Le HuffPost: Florian Zeller nous raconte ce moment où il a annoncé son Oscar à Anthony Hopkins

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles