Mort de Jean-Luc Delarue : les difficiles questions qui taraudent son fils Jean

·1 min de lecture

Neuf ans après et la douleur est toujours aussi présente. Le 23 août 2012, Jean-Luc Delarue décédé des suites d’un cancer de l’estomac et du péritoine, laissant derrière lui son fils unique Jean né de son historie d’amour avec Elisabeth Bost. Une disparition tragique qui a laissé un vide pour le petit garçon qui n’avait alors que cinq ans. Depuis, l’adolescent tente de cultiver le souvenir de son père et de se construire sans cette figure paternelle. Une épreuve difficile pour le jeune garçon sur laquelle sa mère a souhaité revenir dans les pages de son dernier livre Grandir avec l’absence aux éditions Robert Laffont, sorti en avril dernier. La journaliste de 42 ans y a partagé toutes les interrogations que pouvait avoir son fils après ce drame. "Jean n'était alors plus un enfant de cinq ans et demi, il devenait orphelin de père", y écrit-elle sur la préface de son ouvrage."Ça fait mal la mort ?", "Comment on devient un squelette ?", ou encore "Est-ce qu'il m'entend ?", lui aurait-il alors demandé. Hanté par ce deuil douloureux, Jean ne s’autorisait pas "à exprimer son chagrin, alors que ses rêves comme ses cauchemars étaient très révélateurs", se remémore Elisabeth Bost.

Inquiète et bouleversée par le chagrin de son fils Jean, la chroniqueuse de l’émission Le grand 8, diffusée sur C8, a tenté de trouver les clés pour aider son fils à surmonter cette épreuve. "Après le décès du père de mon fils, j’ai cherché des figures pouvant lui servir d’exemple. J’avais besoin de lui démontrer (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Charlene de Monaco loin d'Albert : ce soutien de taille en son absence
Kate et William rois d'Instagram : cette nouvelle qui va rendre jaloux Harry et Meghan
Emmanuel Macron : l'aveu surprenant de sa mère sur sa carrière politique
Meghan Markle et Harry : leur beau geste pour aider les femmes afghanes
Mort de Kobe Bryant : que deviennent sa veuve Vanessa et ses 3 filles ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles