Mort de Jean-Loup Dabadie : la date de ses obsèques dévoilée

Sa mort a bouleversé bon nombre d'artistes avec qui il avait collaborés. Jean-Loup Dabadie est mort le dimanche 24 mai, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Son décès est lié à "une autre maladie que le coronavirus", comme l'a précisé son agent à l'AFP, sans toutefois donner plus de détails. La dernière épouse de l’académicien, Véronique Bachet, a elle aussi gardé le silence sur les causes de la mort de son mari. Si l'on a pour l'heure peu d'informations au sujet de la disparition de Jean-Loup Dabadie, Le Figaro a annoncé, dans son édition du mercredi 27 mai, que ses obsèques auront lieu ce vendredi 29 mai, "dans l'intimité familiale".

En plus d'avoir été un scénariste et parolier, Jean-Loup Dabadie était un homme de lettres renommé. Il a été élu à l'Académie française, au fauteuil de l'écrivain Pierre Moinot plus précisément, en avril 2008. C'est donc tout naturellement que l'institution créée en 1635 a choisi de lui rendre hommage à titre posthume. "L'Académie fera célébrer ultérieurement une messe à sa mémoire", ont fait savoir le secrétaire perpétuel et les membres de l'Académie française, ce mercredi 27 mai, dans les colonnes du Figaro.

Le mystère demeure autour de sa mort

Si les hommages se sont multipliés depuis sa disparition, on pense notamment aux mots touchants de Sylvie Vartan, les causes de son décès restent un mystère. S'il n'a pas évoqué la maladie dont souffrait Jean-Loup Dabadie, Julien Clerc, qui considérait le parolier comme "son grand-frère", a toutefois

Retrouvez cet article sur GALA

Adele "sublime" après sa perte de poids : un ami de la chanteuse se confie
Nicola Sirkis : cette amoureuse fatale pour son frère jumeau
Franck Dubosc : cette vidéo avec son fils Milhan qui fait fondre
Donald Trump pris à son propre piège : ce tweet qui fait jubiler les internautes
Carla Bruni en virée avec sa fille Giulia : un duo attendrissant