Mort de Jean-Loup Dabadie : "C'est une page de ma vie qui se tourne", confie l'animateur Michel Drucker

franceinfo

L'animateur de télévision rend hommage à l'écrivain et parolier Jean-Loup Dabadie, décédé à Paris à l'âge de 81 ans, dimanche 24 mai.

"C'est une page de ma vie qui se tourne", confie l'animateur Michel Drucker au sujet de la disparition ce dimanche à 81 ans de l'auteur, dialoguiste et parolier Jean-Loup Dabadie. Les deux hommes étaient amis depuis près de 60 ans. Interrogé par franceinfo, Michel Drucker se souvient de "l'un des paroliers les plus brillants de sa génération" et d'un "talent considérable".

franceinfo. De quoi vous rappelez-vous de la carrière immense de Jean-Loup Dabadie ?

Michel Drucker. C'est une page de ma vie qui se tourne. Je connaissais Jean-Loup depuis les années 1960, depuis Jean-Christophe Averty. Il a fait des choses tellement extraordinaires. Il a été auteur de sketchs. Guy Bedos, n'en parlons pas. Il a été l'un des paroliers les plus brillants de sa génération avec Ma préférence, Femmes...je vous aime pour Julien Clerc, Lettre à France pour Michel Polnareff et j'en passe.

Et puis surtout Claude Sautet et ses films que l'on a revus pendant le confinement sur les antennes de France Télévisions. Moi j'étais sur le tournage de Vincent, François, Paul...et les autres, sur les tournages des films d'Yves Robert, D'un éléphant ça trompe énormément, de César et Rosalie, de On ira (...)

Lire la suite sur Franceinfo
Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi